Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Au revoir l’hystérie... bonjour les troubles neurologiques fonctionnels : la place du neurologue - 08/09/20

Doi : 10.1016/j.neurol.2020.01.023 
Béatrice Garcin
 Service de neurologie, hôpital Avicenne, Bobigny 

Résumé

Les troubles neurologiques fonctionnels représentent 5 à 10 % des motifs de consultation en neurologie, et sont aussi invalidants que les autres pathologies neurologiques. Il existe aujourd’hui un défaut de formation des neurologues et 75 % des internes et assistants en neurologie considèrent qu’ils ne sont pas assez formés à cette pathologie. La place du neurologue est avant tout de rechercher les arguments cliniques et éventuellement paracliniques en faveur du diagnostic, en recherchant des signes de diagnostic positif. L’annonce diagnostique est une étape importante de la prise en charge, dont l’impact sur le pronostic a été démontré. Ensuite, plusieurs traitements ont montré un effet bénéfique et peuvent être proposés avec idéalement une approche multidisciplinaire impliquant kinésithérapeutes et psychologues. Des traitements complémentaires tels que la stimulation magnétique transcrânienne ou l’hypnose peuvent être proposés. Lors du suivi, les rechutes et la persistance de symptômes au long cours sont fréquentes et touchent la majorité des patients. Il est alors nécessaire de rechercher des facteurs perpétuant les symptômes, et notamment l’absence d’adhésion au diagnostic.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Mouvements anormaux fonctionnels, Trouble conversion, Trouble neurologique fonctionnel


Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 176 - N° S

P. S138 - septembre 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Des cellules dans le LCR, une prise de contraste méningée... mais êtes-vous sûr du diagnostic de méningite tumorale ?
  • Guido Ahle, Laura Bender, Laure Droy-Dupre, Martin Martinot, Hélène Oesterle, Agathe Debliquis, Jimmy Voirin
| Article suivant Article suivant
  • Au revoir l’hystérie... bonjour les troubles neurologiques fonctionnels : la place du psychiatre
  • Guilhem Carle-Toulemonde, Béatrice Garcin, Coraline Hingray

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.