Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Intérêt de l’EEG longue durée vs EEG standard dans le diagnostic et le suivi des épilepsies - 08/09/20

Doi : 10.1016/j.neurol.2020.01.028 
Sebastien Boulogne 1, , Laurent Vercueil 2
1 Neurologie fonctionnelle et epileptologie, hôpital Pierre-Wertheimer, Bron 
2 Efsn, C.H.U de Grenoble C.H.U, La Tronche 

Auteur correspondant.

Résumé

L’EEG standard de 20minutes fait partie intégrante de la prise en charge des patients suspects d’épilepsie ou ayant été diagnostiqué mais sa rentabilité varie en fonction des situations cliniques. En revanche, le recours aux EEG de longue durée permet d’augmenter la sensibilité de l’examen, au prix de contraintes plus importantes. Ainsi, plusieurs modalités sont disponibles avec avantages et inconvénients : EEG de sieste, holter-EEG sans vidéo, monitoring-vidéo au lit du malade, courte hospitalisation en unité de VEEG. Toutefois, augmenter la sensibilité (détecter des anomalies EEG significatives) peut se faire au détriment de la spécificité (détecter des anomalies sans rapport avec la situation clinique), comme nous allons l’illustrer dans cet atelier, en particulier dans certaines populations cibles. Adapter les indications aux questions cliniques, savoir quand se contenter d’un résultat EEG standard normal et quand il faut, au contraire, insister pour recueillir les anomalies à l’aide d’examens prolongés, seront les principes qui guideront les animateurs au cours de cet atelier, destiné à tout neurologue exerçant ou en formation, réalisant ou indiquant des EEG. Les supports utilisés dans l’atelier seront constitués de cas illustratifs choisis dans les bases des services des animateurs.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Antiépileptique, Épilepsie, Electro-encéphalographie


Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 176 - N° S

P. S140 - septembre 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Aspects neurophysiologiques de la prise de risque
  • Giovanni De Marco, Ea 2931 Cersm, Imspire
| Article suivant Article suivant
  • La thrombolyse jusqu’à 9 h : quelle organisation en pratique ?
  • Laura Mechtouff

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.