Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La myasthénie auto-immune à Ouagadougou, au Burkina Faso : à propos de 25 cas - 08/09/20

Doi : 10.1016/j.neurol.2020.01.105 
Djingri Labodi Lompo
 Neurologie, CHU de Tingandogo, Ouagadougou, Burkina Faso 

Résumé

Introduction

La myasthénie auto immune est une affection de la jonction neuromusculaire peu décrite en Afrique subsaharienne, du fait de sa rareté et/ou de son diagnostic difficile ?

Objectifs

Décrire les aspects sociodémographiques, cliniques, paracliniques et évolutifs de la myasthénie auto-immune à Ouagadougou, au Burkina Faso.

Patients et méthodes

Nous présentons les caractéristiques sociodémographiques, cliniques, paracliniques et évolutives d’une série hospitalière multicentrique de 25 patients, colligés, puis suivis de façon prospective, de mars 2012 à septembre 2019, à Ouagadougou. Une symptomatologie clinique suggestive de myasthénie gravis (MG), associée à une positivité des Ac anti-RACh et/ou MuSK, et/ou à la présence d’un décrément d’amplitude à l’EMG, étaient les critères d’inclusion.

Résultats

25 patients ont été colligés, soit 15 femmes et 10 hommes, la MG juvénile avec 20 cas était prédominante. Le délai moyen de diagnostic était de 28,4 mois. Le SMM moyen initial était de 74,5/100 et 10 patients (40 %) étaient initialement en classe MGFA III à V. Les Ac anti–RACh étaient positifs chez 11 patients/17. Le scanner thoracique a retrouvé 5 cas de thymome (20 %) et 12 cas d’hyperplasie thymique (48 %). La thymectomie a été pratiquée chez 9 patients (36 %) En tout, 4 patients (16 %) sont décédés.

Discussion

Nos résultats sont comparables avec ceux de la littérature. Cependant, les longs délais diagnostiques, une probable faible prévalence des Ac anti-RACh et une possible forte proportion des thymomes ont été notés chez nos patients. La mortalité reste élevée du fait des ruptures de traitement. Une disponibilité et une accessibilité des dosages immunologiques et des thérapeutiques, permettraient de vérifier ces hypothèses et d’améliorer le pronostic.

Conclusion

La MG présente un retard diagnostique du fait d’une longue errance diagnostique, une probable faible prévalence des Ac anti-RACh et une possible forte proportion de thymomes, nécessitant la mise en place d’un registre national de la myasthénie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Tomodensitométrie, Électroneuromyogramme, Myasthénie


Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 176 - N° S

P. S24 - septembre 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Botulisme ou polyradiculonévrite aiguë : à propos d’un cas
  • Charlotte Calligaris, Clémence Marois, Pierre Jaquet, Karine Viala, Nicolas Weiss, Sophie Demeret, Benjamin Rohaut
| Article suivant Article suivant
  • TIME IS NERVE (à propos d’un syndrome de POEMS chez le sujet jeune)
  • Sara Bachta, Wahiba Amer El Khedoud, Lamia Belamri, Tarek Zied Trad, Abdelkrim Saadi, Nora Kassouri

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.