Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les polyradiculonévrites chroniques : expérience de l’hôpital militaire d’instruction Mohamed V de Rabat à propos de 22 cas - 08/09/20

Doi : 10.1016/j.neurol.2020.01.114 
Najoua Mouloudi 1, , Amal Satte 2, Youssouf Benmoh 1, Mohammed Ajamat 1, Jamal Mounach 2, Bourazza Ahmed 1
1 Neurologie, hôpital militaire d’instruction Mohamed V, Rabat, Maroc 
2 Neurophysiologie, hôpital militaire d’instruction Mohamed V, Rabat, Maroc 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Les polyradiculonévrites chroniques (PRNC) sont des affections inflammatoires du nerf périphérique. Les étiologies sont dominées par la polyradiculonévrite inflammatoire démyélinisante chronique (PIDC) idiopathique ou associée à une pathologie générale.

Objectifs

Le but de ce travail est d’étudier le profil épidémiologique, clinique et électro-physiologique et décrire les modalités thérapeutiques et évolutives à travers une série hospitalière.

Patients et méthodes

On a mené une étude rétrospective étalée sur 11 ans (2007-2018), ayant colligé 22 cas de PRNC suivis au service de neurologie de l’hôpital militaire d’instruction Mohamed V de Rabat. L’étude a inclus tous les patients ayant présenté une paraparésie ou tétraparésie flasque aréflexique symétrique avec un nadir atteint au-delà de 8 semaines, et un résultat électroneuromyographique en faveur d’une polyneuropathie.

Résultats

L’âge moyen a été de 47,8 ans avec un sex-ratio H/F de 0,83. Tous les patients ont présenté un déficit moteur, associé parfois à des troubles sensitifs. L’électroneuromyogramme a retrouvé une atteinte démyélinisante dans 59,1 %. Les critères EFNS 2010 ont été retenus chez 15 patients. La forme idiopathique a été retenue dans 31,82 % des cas, et la forme associée à une maladie générale dans 68,18 % des cas (diabète, carence en vitamine B12 et MGUS). Le traitement a été basé essentiellement sur la corticothérapie (72,27 %).

Discussion

En comparant nos résultats avec les données de la littérature, les principales différences concernent la prédominance féminine, et la fréquence des formes associées. La corticothérapie reste le gold standard pour le traitement étiologique des PIDC, sauf si intolérance, contre-indication ou évolution clinique rapide.

Conclusion

L’utilisation des critères de l’EFNS 2010 a permis d’affiner le diagnostic des PIDC. Les facteurs de mauvais pronostic sont la perte axonale secondaire et la sévérité des signes de démyélinisation.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Electroneuromyogramme, Immunothérapie, Polyradiculonévrite inflammatoire démyélinisante chronique


Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 176 - N° S

P. S27 - septembre 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Présentation inhabituelle d’un syndrome de Lambert-Eaton
  • Sirine Belghith, Khadija Sonda Moalla, Salma Sakka, Olfa Hdiji, Mariem Damak, Nouha Farhat, Chokri Mhiri
| Article suivant Article suivant
  • Une scléromyosite à anticorps anti-Ku, à propos d’un cas
  • Ghouzlene Lekdim

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.