Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Cytotoxic lesions of Corpus Callosum révélant une Neurosarcoïdose - 08/09/20

Doi : 10.1016/j.neurol.2020.01.182 
Hela Jamoussi , Bouhamed Amal, Echebi Slim, Saloua Fray, Mariem Kchaou, Ben Ali Nadia, Mohamed Fredj
 Neurologie, EPS Charles Nicolle, Tunis, Tunisie 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Le spectre clinique et radiologique de la Neurosarcoïdose est hétérogène. Son tropisme pour le système nerveux central et périphérique suggère des mécanismes physiopathologiques complexes.

Observation

Patient âgé de 36 ans qui a été admis pour un tableau encéphalitique associant une confusion mentale, une épilepsie et une rétention urinaire dans un contexte fébrile. L’imagerie par résonance magnétique (IRM) cérébrale et médullaire a montré un hypersignal isolé du splénium du corps calleux avec restriction de l’Apparent Diffusion Coefficient (ADC) évoquant une entité radiologique (Cytotoxic lésion of Corpus Callosum (CLOCC)) et une myélite étendue dorsale de D7 à D12. L’étude du liquide céphalo-rachidien (LCR) a montré une méningite lymphocytaire. Une origine virale a été initialement évoquée et le patient a été mis sous Aciclovir sans amélioration. Le patient a été mis sous méthylprednislone en Bolus pendant 5jours. L’évolution a été marquée par la régression de la confusion, de la fièvre et des troubles vésico-sphinctériens. Le diagnostic de Neurosarcoïdose a été par la suite retenu devant une élévation du taux de l’enzyme de conversion dans le LCR, la méningite lymphocytaire, une anergie à l’intradermo-réaction à la tuberculine et une corticodépendance.

Discussion

CLOCC syndrome est une entité radiologique qui peut être secondaire à différentes pathologies du système nerveux central. L’origine virale est la cause la plus fréquente. Il serait du à la constitution d’un œdème cytotoxique via la sécrétion d’interleukines pro inflammatoires à tropisme sélectif au niveau du splénium du corps calleux. Dans notre cas, un mécanisme hypoxique d’origine post-ictal est suggéré.

Conclusion

À notre connaissance, aucune association entre sarcoïdose et CLOCC syndrome n’a été rapportée. Les causes inflammatoires sont à évoquer devant une telle présentation radiologique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Sarcoïdose, Imagerie par résonance magnétique, Corps Calleux


Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 176 - N° S

P. S56 - septembre 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • IRM cérébrales inhabituelles dans la maladie de Wilson
  • Aurélia Poujois, Erwan Morvan, Jean-Pierre Guichard, France Woimant
| Article suivant Article suivant
  • Une leptoméningite inexpliquée ?
  • Gautier Clement, Sandra Nono

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.