Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les douleurs chez l’hémiplégique vasculaire : un handicap non négligeable - 08/09/20

Doi : 10.1016/j.neurol.2020.01.196 
Sonia Jemni 1, Saoussen Layouni 1, , Sahbi Elmtaoua 2, Sinène Frigui 1, Walid Ouannes 1, Kamoun Ghofrane 3, Nour Yengui 3
1 Médecine physique et de réadapatation, hôpital Universitaire Sahloul (CHU Sahloul), Sousse, Tunisie 
2 Médecine physique et de réadapatation, hôpital Universitaire IBN ELJAZZAR Kairouan, Kairouan, Tunisie 
3 École Supérieure des Sciences et des Techniques de la Santé de Sousse, Sousse, Tunisie 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Une évaluation des séquelles physiques et du handicap fonctionnel post accident vasculaire cérébral (AVC) a toujours une place importante. La douleur est la complication la plus fréquente en post-AVC.

Objectifs

L’objectif de notre étude était d’identifier et de quantifier ces douleurs par des échelles plus ou moins spécifiques afin de mettre en route une thérapeutique adaptée.

Patients et méthodes

Étude transversale menée auprès des patients hémiplégiques vasculaires adressés au service de Médecine Physique à Sahloul et au centre IBN EL JAZZAR sur une période de trois mois (Février-Avril 2019). Nous avons identifié la localisation de la douleur, son type et son intensité à l’aide de l’échelle visuelle analogique (EVA) pour les douleur nociceptive, et le questionnaire DN4 pour les douleur neuropathique.

Résultats

Quarante cinq patients hémiplégiques ont été évalués. L’âge moyen était de 60,73±8,92 ans avec un sexe ratio de 1,8. La moyenne du délai post AVC était de 1,1±1,83 ans. L’hémiplégie gauche représentait 55,6 % des cas. La localisation la plus fréquente de la douleur était l’épaule hémiplégique (73,3 %) avec un score EVA moyen de 7,02±1,75. Les douleurs neuropathiques étaient rapportées chez 46,7 % avec un score DN4 moyen de 6,56±1,68.

Discussion

Plusieurs études ont rapporté que la douleur est une complication fréquente en post AVC et situé d’avantage au niveau des épaules avec un pourcentage de 84,6 %. Elles peuvent survenir précocement ou tardivement jusqu’à plusieurs mois après l’AVC. Ainsi que les douleurs neuropathiques sont présentes dans moins de 50 % et apparaissent progressivement de 3à9 mois post AVC.

Conclusion

Les douleurs post-AVC sont fréquentes. Le diagnostic étiologique et la quantification de la douleur par la mesure régulière par des échelles spécifiques permettra de suivre l’efficacité des mesures thérapeutiques prises.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Accident vasculaire cérébral, Hémiplégique, Douleur


Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 176 - N° S

P. S62 - septembre 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • L’application des critères cliniques de DAWN implique-t-elle une augmentation des IRM cérébrales en urgence ? Étude observationnelle au Service d’Accueil des Urgences (SAU) du CHR d’Orléans (CHRO)
  • Elodie Sevestre, Marie-Hélène Lemaitre, Audrey Guerineau, Sophie Narcisse, Olivier Giovannetti, Canan Ozsancak
| Article suivant Article suivant
  • Les troubles morpho-statiques et fonctionnels du pied chez les patients hémiplégiques
  • Saoussen Layouni, Sonia Jemni, Sahbi Elmtaoua, Moncer Rihab, Walid Ouannes, Kamoun Ghofrane, Nour Yengui

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.