Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Accident ischémique cérébral du sujet jeune : complication rare de l’hyperhomocystéinemie - 08/09/20

Doi : 10.1016/j.neurol.2020.01.212 
Sarra Arab 1, , Nadia Toubal 2
1 Neurologie, Chu Ibn Sina, Annaba, Algérie 
2 Neurologie, CHU, Annaba, Algérie 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

La survenue d’un accident vasculaire cérébral ischémique (AVCI) chez un adulte jeune justifie la recherche d’une cause traitable. Nous rapportons le cas d’un AVCI chez un homme jeune où la seule anomalie est une homocystéinémie élevée par ailleurs asymptomatique.

Observation

Un homme âgé de 48 ans, sans antécédents, a présenté une faiblesse de l’hémicorps droit avec une aphasie d’installation brutale. L’examen neurologique retrouvait une hémiparésie droite avec une aphasie de Broca.la TDM et l’angio-IRM cérébrales avaient objectivé un AVC ischémique sylvien gauche. Le bilan étiologique était négatif, notamment l’échographie transoesophagienne, l’échodoppler des vaisseaux du cou, les facteurs de coagulation, les sérologies infectieuses, tout le bilan à la recherche de maladies de système voire la recherche de la maladie de Fabry. Le patient a récidivé deux fois puis a présenté un début de démence ; le dosage de la vitamine B12 était effondré avec une homocystéine très élevée, seule étiologie retrouvée.

Discussion

L’hyperhomocystéinémie est un facteur de risque cérébrovasculaire par un mécanisme athérogène et thrombotique. Elle se retrouve chez les individus souffrant d’homocystinurie, mais aussi lors de la carence en acide folique ou vitamine B12. Elle est cependant rarement rapportée comme facteur de risque d’AVC chez les personnes souffrant d’une carence en vitamine B12.

Conclusion

L’intérêt de la recherche systématique de l’hyperhomocysteinémie dans le bilan étiologique des AVCI chez les adultes jeunes est son caractère modifiable par un traitement simple, dont l’efficacité sur le risque de survenue d’AVC ischémique et ses récidives a été démontrée.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Hyperhomocystéinemie, Adulte jeune, AVCI


Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 176 - N° S

P. S68 - septembre 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Angiopathie amyloide cérébrale chez des sujets jeunes à distance d’une intervention neurochirurgicale : à propos de 4 cas
  • Bérengère Ruel, Ophélie Osman, Caroline Rey, Robinet Borgomano Emmanuelle, Nadia Laksiri, Emilie Doche, Jean Pelletier
| Article suivant Article suivant
  • Le syndrome de Déjerine Roussy ou douleur centrale post-accident vasculaire cérébral : à propos de 27 cas
  • Asma Ouerdiene, Sonia Khalbous, Hanene Essoussi, Raja Friaa, Mahla Kolsi, Monia Haddad

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.