Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La place de la médecine physique et de réadaptation dans la gestion de la douleur de l’épaule chez le patient hémiplégique - 08/09/20

Doi : 10.1016/j.neurol.2020.01.229 
Hajar Abouihsane , Nada Kyal, Fatima Lmidmani, Abdellatif Elfatimi
 Médecine physique et réadaptation fonctionnelle, C.H.U Ibn Rochd, Casablanca, Maroc 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

La douleur de l’épaule est une complication fréquente chez le patient hémiplégique. Le diagnostic étiologique est dominé par les facteurs mécaniques. Les causes de cette douleur sont encore mal connues.

Objectifs

Décrire les particularités cliniques, thérapeutiques et évolutives de cette affection et mettre en œuvre la place de la médecine physique et de réadaption dans sa prise en charge.

Patients et méthodes

Il s’agit d’une étude rétrospective portant sur des patients hémiplégiques souffrant de douleur de l’épaule, vus en consultation pour rééducation fonctionnelle post accident vasculaire cérébral ischémique (AVCI) entre septembre 2018 et Septembre 2019. Ces patients ont bénéficié d’un examen clinique et d’une évaluation fonctionnelle à l’aide des échelles suivantes : Echelle visuelle analogique (EVA), mesure de l’indépendance fonctionnelle (MIF), quick-dash.

Résultats

Un total de 44 patients hémiplégiques ont été colligés ; âge : 57,14 ; sex-ratio : 23 F/21 H ; côté hémiplégique : 22 droits/22 gauches 22 patients ont bénéficié d’infiltration locale de corticoïde, 15 patients ont été traités par strapping. A noter que tous ces patients ont reçu un traitement antalgique par voie orale, une immobilisation par écharpe et une rééducation à but antalgique. es rsultats étaient satisfaisants sur le plan antalgique et sur le plan fonctionnel.

Discussion

L’épaule douloureuse est une complication redoutable de l’hémiplégique. Le rôle majeur de la famille dans le nursing et les soins à domicile ont un impact dans la survenue de ces complications. Une attention particulière doit être toutefois accordée dans le cadre de la prise en charge de l’hémiplégique, dès la phase initiale et tout au long de l’évolution.

Conclusion

Les douleurs de l’épaule ont un retentissement important notamment sur la qualité de vie. Le traitement est surtout préventif reposant sur l’immobilisation et la rééducation passive.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Épaule, Hémiplégie, Douleur


Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 176 - N° S

P. S75 - septembre 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Approche quantifiée des instabilités lors du transfert assis-debout
  • Pierre-Yves Libois, Adrien De Beer, Maud Ghislain, Vincent Rummens, Antoine Libois
| Article suivant Article suivant
  • Évaluation de l’efficacité de l’auto-rééducation après un AVC à Yaoundé
  • Paul Cédric Mbonda, Victor Sini, Christophe Nouedoui

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.