Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Réduction du risque de progression en sclérose en plaques secondairement progressive au cours des deux années de traitement par cladribine voie orale : analyse de l’étude CLARITY - 08/09/20

Doi : 10.1016/j.neurol.2020.01.237 
Patrick Vermersch 1, , Gavin Giovannoni 2, Per Soelberg-Sorensen 3, Kottil Rammohan 4, Stuart Cook 5, Birgit Keller 6, Sanjeev Roy 7
1 Service de neurologie, CHU Lille, Lille 
2 Neurologie, Queen Mary University of London, Londres, Royaume Uni 
3 Department of neurology, University of Copenhagen, Copenhague, Danemark 
4 Health neurology, University of Miami Hospital and Clinics, Miami, États-Unis 
5 Neurologie, Rutgers University - Newark, Newark, États-Unis 
6 Healthcare, Merck KGaA, Darmstadt, Allemagne 
7 Global medical affair, Merck, Aubonne, Suisse 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Par voie orale, cladribine 10mg, dose cumulative de 3,5mg/kg (CT3.5) sur 2 ans, est efficace versus placebo chez les patients atteints de sclérose en plaques (SEP) récurrente (CLARITY).

Objectifs

Explorer en post-hoc, la relation entre le score EDSS en début de traitement et le risque de progression en SEP secondairement progressive (SEP-SP) ou vers un EDSS6,0 dans CLARITY.

Patients et méthodes

Cette analyse a utilisé une définition composite proxy de SEP-SP. Les patients évoluant vers un score EDSS6,0 ont été définis comme au moins une valeur du score EDSS post-baseline6,0 avec une progression du handicap (CDP) confirmée à 3 ou 6 mois.

Résultats

Une progression vers une SEP-SP avec CT3,5 vs placebo a été observée, respectivement : chez 6,7 % vs 13,5 % au total (p=0,0024) ; dans le sous-groupe EDSS3,0 à baseline, chez 3,5 % vs 7,7 % (p=0,0471) ; dans le sous-groupe EDSS3,5 à baseline, chez 12,2 % vs 22,4 % (p=0,0212). Patients avec CDP à 3 mois avec EDSS6,0 : 3,5 % vs 8,0 % (p=0,0114) ; CDP à 6 mois avec EDSS6,0 : 2,8 % vs 5,8 % (p=0,0566).

Discussion

La réduction du risque d’atteindre une SEP-SP est constante, quel que soit l’état du handicap à baseline (EDSS3 ou ≥3,5), et est observée pour tous les composants individuels inclus pour définir la SEP-SP. La CT3,5 a significativement réduit le risque de progression vers un CDP à 3 mois avec EDSS ≥6,0.

Conclusion

Après 2 ans de traitement CT 3,5, le risque de progresser vers une SEP-SP ou présenter un EDSS6,0 était significativement réduit versus placebo, quel que soit le score EDSS initial.

Informations complémentaires

Cette étude a été sponsorisée par EMD Serono Inc, une entreprise de Merck KGaA, à Darmstadt, en Allemagne (aux États-Unis), et Merck Serono SA, à Genève, une filiale de Merck KGaA, à Darmstadt, en Allemagne (ROW).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : EDSS, SEP SP, Cladribine


Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 176 - N° S

P. S78-S79 - septembre 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les troubles sexuels sous-estimés chez les patients atteints de sclérose en plaques :étude d’une série de patients à Tlemcen-Algérie
  • Zahira Barka Bedrane, Oussama Dendene, Mehdi Saada, Brahim Belahcene, Khadidja Medini, Amina Mesmoudi, Djaouad Bouchenak Khelladi
| Article suivant Article suivant
  • Étude CLARITY : résultats d’efficacité chez les patients ayant reçu un traitement de fond avant traitement oral par cladribine
  • Patrick Vermersch, Kottil Rammohan, Doris Damian, Dominic Jack, Gerard Harty, Schiffon Wong

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.