Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Troubles du contrôle des impulsions dans une population de patients parkinsoniens traités par stimulation cérébrale profonde des noyaux sous-thalamiques : évolution et facteurs pronostics - 08/09/20

Doi : 10.1016/j.neurol.2020.01.255 
Paul Voulleminot 1, , Marie Des Neiges Santin-Baloglu 2, Maeva Kyheng 3, Eric Bardinet 4, Agathe Vrillon 5, Mathieu Anheim 1, Christine Tranchant 1
1 UF 6963, service de neurologie, C.H.R.U. Hôpitaux Universitaires Strasbourg, Strasbourg 
2 Service de neurochirurgie, hôpital de Hautepierre - Hôpitaux Universitaires de Strasbourg, Strasbourg 
3 Unité de méthodologie biostatistique, CHU de Lille, Lille 
4 ICM institut du cerveau et de la moelle epinière, hôpitaux universitaires Pitié-Salpêtrière - Charles-Foix, Paris 
5 Fédération de neurologie, groupe hospitalier universitaire Pitié-Salpêtrière, Paris 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

La stimulation des noyaux sous-thalamiques (NST) est efficace sur les symptômes moteurs de la maladie de Parkinson mais son impact sur les troubles du contrôle des impulsions (TCI) reste controversé.

Objectifs

L’objectif était de décrire l’évolution des TCI chez les parkinsoniens opérés et d’en identifier les facteurs prédictifs, en tenant compte de la localisation des électrodes au sein des NST.

Patients et méthodes

Cette étude observationnelle multicentrique prospective a été réalisée dans 17 centres français. Les patients bénéficiaient d’une stimulation bilatérale des NST en raison de la progression motrice de la maladie. La localisation des électrodes au sein des NST était déterminée à partir de l’IRM préopératoire, de l’atlas neuroanatomique YeB et du scanner postopératoire. La présence de TCI et leur intensité étaient évaluées avant la chirurgie puis un an après l’opération grâce à l’échelle d’Ardouin.

Résultats

Sur 217 patients, le taux de TCI est passé en un an de 10,6 % à 3,7 % malgré 7 cas de TCI de novo. L’intensité des dyskinésies et de l’apathie préopératoire constituaient les principaux facteurs de risque de TCI de novo (p=0,0389 et p=0,0136 respectivement) tout comme des doses d’antiparkinsoniens postopératoires plus élevées (935mg vs 600mg, p=0,0245). Le siège du contact actif des électrodes au sein du NST ne semblait pas influencer l’évolution des TCI.

Discussion

L’apathie et les dyskinésies préopératoires étaient plus marquées chez les patients développant des TCI de novo, suggérant chez eux une plus grande dénervation dopaminergique et donc une plus grande progression de la maladie. De plus, le taux de TCI de novo dans notre étude est nettement inférieur à celui observé chez les parkinsoniens non opérés (proche de 10 % /an).

Conclusion

La majorité des TCI préopératoires régressent après chirurgie. Les rares TCI de novo sont davantage liés à la progression de la maladie qu’à un effet direct de la stimulation.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Troubles du contrôle des impulsions, Chirurgie, Parkinson (maladie de)


Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 176 - N° S

P. S87 - septembre 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Satisfaction au traitement par ocrelizumab (OCR) des patients (pts) atteints de sclérose en plaques récurrente-rémittente (SEP-RR) avec réponse sous-optimale à un traitement de fond (DMT) antérieur
  • Patrick Vermersch, Regine Buffels, Suzanne Clinch, Wei Wei, Bart Van Wijmeersch, Investigateurs de l’étude CASTING
| Article suivant Article suivant
  • Acceptabilité et expérience utilisateur de patients et de professionnels de santé à propos de dispositifs d’actimétrie dans le suivi à domicile de la maladie de Parkinson
  • Clara Virbel-Fleischman, Yann Retory, Sébastien Hardy, Jean-Christophe Corvol, David Grabli

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.