Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Épilepsie operculo-insulaire associée à des mutations des récepteurs cholinergiques - 08/09/20

Doi : 10.1016/j.neurol.2020.01.071 
Dènahin Hinnoutondji Toffa 1, , Dang Khoa Nguyen 2
1 Neuroscience, Crchum, Montréal, Canada 
2 Neurosciences, Crchum, Montréal, Canada 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Les crises hypermotrices du sommeil, généralement frontales, sont parfois associées à une mutation intéressant les gènes des récepteurs nicotiniques cholinergiques CHRNA4 ou CHRNB2. Nous rapportons deux cas d’HMS avec de telles mutations, mais avec des foyers insulaires.

Observation

Le cas 1, pharmacorésistant, est une fille de 7 ans avec début des crises hypermotrices surtout morphéiques à 4 ans. L’EEG retrouvait une localisation centro-temporale droite. La TEMP démontra une activation ictale insulaire droite. La MEG révéla des amas de sources au niveau insulaire postérieur et operculaire pariétal droits. Les gènes CHRNB2 (NM_000748), CHRNA2 (NM_000742) et CHRNA4 (NM_000744) furent séquencés par la méthode Sanger ; le gène CHRNA4 a été analysé pour la suppression/duplication par PCR quantitatif. Les tests génétiques ont révélé une mutation hétérozygote faux-sens (c.77C >T ; p.Thr26Met) du gène CHRNB2. Son père asymptomatique présentait une mutation similaire. La résection de l’insula postérieur droit et de l’opercule pariétal guidée par électrocorticographie a conduit à un arrêt des crises (FU 5 ans). Le cas 2, également pharmacorésistant, est une femme de 34 ans présentant des crises hypermotrices surtout morphéiques ayant débuté à 1 an. L’EEG a suggéré des foyers dans les régions fronto-temporales gauche et droite. La MEG a identifié des sources insulaires bilatérales. Un panel de 36 gènes associés à l’épilepsie a été exploré par séquençage de nouvelle génération. Les tests génétiques révélèrent alors une mutation hétérozygote faux-sens (c.1079G >A ; p.Arg360Gln) dans le gène CHRNA4. Le traitement avec des patchs quotidiens de nicotine (7mg avant le coucher) a été partiellement efficace.

Discussion

Les mutations retrouvées dans ces deux cas ne sont pas réputées symptomatiques dans les bases de données génétiques disponibles. Toutefois, elles affichent un potentiel pathologique en raison des gènes concernés et de la possibilité d’un déterminisme génétique multifactoriel.

Conclusion

Les variantes des gènes CHRNB2 et CHRNA4 peuvent être associées à une épilepsie insulaire à crises hypermotrices principalement morphéiques. Des travaux supplémentaires sont requis.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Récepteurs cholinergiques, Crises hypermotrices, Insula


Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 176 - N° S

P. S9-S10 - septembre 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Étude descriptive des patients réunionnais adultes suivis pour une épilepsie myoclonique progressive de Unverricht-Lundborg : évaluation de la qualité de vie et de son évolution sous Pérampanel
  • Léa Declerck, Cyril Charlin, Ariane Choumert, Françoise Darcel, Patrice Tournebize, Antoine Gradel
| Article suivant Article suivant
  • Facteurs prédictifs des crises épileptiques vasculaires chez le sujet âgé
  • Assia Boulefkhad, Yamina Sifi, Serradj Fatima, Saddek Khellaf, Boubekeur Seddik Fekraoui, Abdelmajid Hamri, Abderahim Mzahem

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.