Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Une Homocystinurie à révélation tardive : à propos d’un cas - 08/09/20

Doi : 10.1016/j.neurol.2020.01.276 
Abdelhakim Gourari , Frederic Ghawche, Karim Hadjout, Conde Lancine, Hela Mrabet, Vincent Lefebvre
 Neurologie, C.H. Jacques Puel, Rodez 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

L’homocystinurie est une aminoacidopathie constitutionnelle caractérisée par une augmentation d’homocystéine plasmatique, Ce cas, original du fait de l’âge du diagnostic, illustre la présentation clinique trompeuse de l’homocystinurie par déficit en MTHFR.

Observation

Patiente 35 ans, droitière, migraineuse, hospitalisée en Neurologie pour exploration étiologique d’un déficit moteur brutal du membre inférieure gauche, l’Examen Neurologique a objectivé un syndrome pyramidale réflexe avec une ébauche de Babinski des deux côtes. I’imagerie cérébrale a montré des hyper signaux de la substance blanche péri ventriculaire, démyélinisantes, grossièrement bilatérales et symétriques, allongement des latence de l’onde P100 des deux cotes au PEV, l’IRM médullaire était normale. La Ponction lombaire et le bilan d’auto immunité étaient sans anomalies, une carence en vitamine B12 a été noté sans macrocytose, d’où le complément par l’homocystéine plasmatique revenue à dix fois la normale, confirmée par le dosage dans les urines également à dix fois les normes, associée à un déficit modéré en méthionine évoquant ainsi le diagnostic d’homocystinurie par déficit en MTHFR, la confirmation génétique est en cours.

Discussion

Le diagnostic de l’homocystinurie était révélé chez notre patient par un épisode stroke-like et des lésions démyélinisantes de la substance blanche. La prise en charge était basée essentiellement sur la supplémentation vitaminiques entraînant une stabilisation des signes cliniques, aussi la recherche des autres manifestations systemiques. La gravité de cette affection est dominée par les complications neurovasculaires, liée au taux d’homocystéine circulante.

Conclusion

Du fait de l’existence d’un traitement efficace, le dosage de l’homocystéine plasmatique doit faire partie du bilan à réaliser devant un tableau stroke like et/ou anomalies de la substance blanche inexpliqués chez l’adulte.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Stroke-like, Anomalie de la substance blanche, Homocystinurie


Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 176 - N° S

P. S96 - septembre 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Évaluation de l’oxygénation cérébrale lors de la marche simple et la double tâche chez des patients parkinsoniens : une étude fNIRS
  • Charles Germain, Christophe Tomasino, Alexandra Perrot, Pascal Auzou, Canan Ozsancak, Fabrice Prieur
| Article suivant Article suivant
  • « Gaz Hilarant » et Carence en vitamine B12
  • Amal Miloudi, Linda Lanouar, Sophio Rostomashvili, Moscovici Laurence Nahum, Ovidiu Corabianu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.