Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Leucémies aiguës lymphoblastiques de l'enfant et de l'adolescent - 09/09/20

[4-080-D-10]  - Doi : 10.1016/S1637-5017(20)65446-1 
C. Halfon-Domenech, MD, PhD, Maître de conférence des Universités, praticien hospitalier
 Institut d'hématologie et d'oncologie pédiatrique, Hospices civils de Lyon, Université Claude-Bernard Lyon 1, 1, place Joseph-Renaut, 69008 Lyon, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 9
Iconographies 5
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Les leucémies aiguës (LA) représentent la première cause de cancer chez l'enfant et l'adolescent. Contrairement à l'adulte, les leucémies de l'enfant sont aiguës et principalement développées aux dépens de la lignée lymphoïde (80 %), majoritairement B. Bien que quelques facteurs prédisposant soient décrits, les leucémies aiguës lymphoblastiques (LAL) concernent, dans plus de 90 % des cas, des enfants antérieurement en bonne santé. Les symptômes cliniques peuvent résulter de l'infiltration tumorale médullaire et/ou extramédullaire, mais également de l'insuffisance de production des autres lignées hématopoïétiques. Devant un tableau clinique évocateur, un hémogramme avec frottis sanguin doit être réalisé en urgence. Attention toutefois, l'absence de blastes sur la formule leucocytaire sanguine n'élimine pas le diagnostic. La prise en charge doit se poursuivre en milieu spécialisé où le diagnostic est porté grâce à la réalisation d'un myélogramme avec examen cytologique. D'autres examens tels que la réalisation d'un immunophénotypage, d'un index d'acide désoxyribonucléique (ADN), de cytogénétique et de biologie moléculaire sont également prélevés. Grâce à ces critères clinico-biologiques, l'enfant est alors stratifié dans un groupe de traitement dont l'évaluation de la maladie résiduelle détectable représente le principal facteur pronostique. Les enfants bénéficient alors de traitements chimiothérapeutiques continus pendant deux ans, leur permettant d'obtenir une survie globale de 85 à 90 %.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Leucémies aiguës lymphoblastiques de l'enfant, Cancer de l'enfant, Chimiothérapie, Maladie résiduelle détectable


Plan


© 2020  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Splénomégalie de l'enfant
  • V. Barlogis
| Article suivant Article suivant
  • Aplasies médullaires constitutionnelles
  • Thierry Leblanc, Yves Reguerre, Raphaël Rousseau, Marie-Françoise Auclerc, André Baruchel

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.