Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Réflexions à trois voix sur la conscience - 10/09/20

Three-voice reflections on conscience

Doi : 10.1016/j.inan.2020.06.012 
H. Oppenheim-Gluckman a, , B. Lechevalier b , B. Lechevalier c
a Société de psychanalyse freudienne, 75014 Paris, France 
b Société psychanalytique de Paris, 14000 Caen, France 
c Académie nationale de médecine, 14000 Caen, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 8
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Contexte

Il existe de multiples modèles de la conscience en psychanalyse et dans les neurosciences. D’où des interrogations permanentes sur les définitions de ce concept.

Objectifs

Grâce à une réflexion « à trois voix » sur la conscience (deux psychanalystes et un neurologue-neuropsychologue), déplier les multiples constructions et définitions de la conscience pour les psychanalystes, les neuropsychologues et certains philosophes.

Méthode

Cet article s’appuie sur une revue de la question dans le champ de la psychanalyse et des neurosciences.

Résultats

La conscience reste un concept relativement peu travaillé par les psychanalystes. De même, la conscience pour les neuropsychologues reste un objet d’étude en pleine évolution tant par rapport à ses définitions que par rapport à ses liens avec le fonctionnement cérébral. Il existe des points de vue variés sur ce concept et sur les modalités de confrontation entre psychanalyse et neurosciences tant parmi les psychanalystes que parmi ceux qui font référence à la neuropsychologie.

Conclusion

Ceci ne peut qu’inciter à une grande prudence par rapport à la construction de modèles toujours en débat, aux tentations de modifier la métapsychologie freudienne à partir de tentatives de localisations de la conscience dans le cerveau et par rapport aux modalités de confrontation entre psychanalyse et neurosciences.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Context

There are multiple models of consciousness in psychoanalysis and neuroscience. Hence constant questions about the definitions of this concept.

Aim

Thanks to a “three-voice” reflection on consciousness (two psychoanalysts and a neurologist-neuropsychologist), this paper outlines the multiple constructions and definitions of consciousness for psychoanalysts, neuropsychologists, and certain philosophers.

Method

This paper is based on a review of the issue in the fields of psychoanalysis and neuroscience.

Results

Consciousness remains a concept that has received relatively little attention from psychoanalysts. Similarly, consciousness for neuropsychologists remains an object of study in full evolution, both in relation to its definitions and, in relation to its links with brain functioning. There are various points of view on this concept and on the modalities of confrontation between psychoanalysis and neuroscience, both among psychoanalysts and among those who refer to neuropsychology.

Conclusion

This can only encourage a great deal of caution in the construction of models that are still under debate, in the temptations to modify Freudian metapsychology through attempts to locate consciousness in the brain, and in the modalities of confrontation between psychoanalysis and neuroscience.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Conscience, Vigilance, Conscience de soi, Cerveau, Psychanalyse, Neurosciences

Keywords : Consciousness, Awareness, Self-awareness, Brain, Psychoanalysis, Neuroscience


Plan


© 2020  Association In Analysis. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 4 - N° 2

P. 241-248 - septembre 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Écouter la vie psychique après une annonce de maladie grave ou d’aggravation : immersion en services de soins de suite et d’urologie
  • Audrey Gavard, Solène Basier, Marie-Christine Pheulpin
| Article suivant Article suivant
  • L’agir violent grave à l’adolescence : la quête d’un référentiel dans l’espace-temps psychique ?
  • J. Marro, P. Roman

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.