Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Management of adenomas and toxic multinodular goiters with Iodine 131 - 16/09/20

Prise en charge des adénomes et des goitres multihétéronodulaire toxiques par l’iode 131

Doi : 10.1016/j.mednuc.2020.09.001 
L. Vija Racaru a, S. Grunenwald b, E. Hindie c, D. Taieb d, J. Clerc e, S. Zerdoud a,
a Service de médecine nucléaire, institut universitaire du cancer Toulouse Oncopole, 1, avenue Irène-Joliot-Curie, 31059 Toulouse cedex 9, France 
b Service d’endocrinologie de l’hôpital Larrey, CHU de Toulouse, 24, chemin de Pouvourville - TSA 30030, 31059 Toulouse cedex 9, France 
c Service de médecine nucléaire, université de Bordeaux, hôpital Haut-Lévêque, CHU de Bordeaux, avenue Magellan, 33604 Pessac, France 
d Department of Nuclear Medicine, La Timone University Hospital, European & Center for Research in Medical Imaging, Aix-Marseille University, 13005 Marseille, France 
e Service de Biophysique et médecine nucléaire de l’hôpital Cochin, 27, rue du Faubourg Saint-Jacques, 75014 Paris, France 

Corresponding author.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Wednesday 16 September 2020

Abstract

In accordance with all the guidelines of the various international scientific societies, treatment using radioiodine (RAI) of autonomous toxic adenomas and toxic multinodular goiters is highly recommended and its effectiveness its efficacy has now been widely demonstrated and established. RAI treatment is effective to normalise thyroid function, remove functional autonomy and reduce thyroid volume. According to published data on several thousand patients treated with RAI, the success rates ranges between 85% and 100%. Moreover, with more than 70 years of experience, this treatment does not present any particular risk for patients. However, as regards pregnancy, there are no absolute contra-indications to radioiodine treatment. To date, these results include a relatively high rate of hypothyroidism in the long term and approximately one patient out of five treated, will require thyroid hormone substitution. It would be more effective to harmonise and work up on dosimetric personalized models allowing the calculation of the effective dose to be delivered to the autonomous nodule to be treated while preserving the normal thyroid parenchyma in order to optimise the patient's outcome and to favor extensive euthyroidism.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Conformément à toutes les recommandations des différentes sociétés savantes internationales, le traitement par l’iode radioactif des adénomes toxiques autonomes et du goitre multihétéronodulaire toxique est fortement recommandé et son efficacité est maintenant largement démontrée et établie. Le traitement par l’iode 131 a largement démontré son efficacité pour normaliser la fonction thyroïdienne, supprimer l’autonomie fonctionnelle et réduire le volume des nodules traités. Selon les données publiées sur plusieurs milliers de patients traités par l’iode 131, les taux de réussite se situent entre 85 et 100 %. De plus, avec plus de 70 ans d’expérience, ce traitement ne présente aucun risque particulier pour les patients. À l’exception de la grossesse, il n’y a pas de contre-indication absolue au traitement à l’iode radioactif pour les adénomes et les goitres toxiques. Ces résultats s’accompagnent encore d’un taux relativement élevé d’hypothyroïdie à long terme chez près d’un patient sur cinq traités, avec nécessité pour le patient d’une substitution à vie par des hormones thyroïdiennes. Il serait intéressant et important d’harmoniser la prise en charge par l’iode 131 de ces formes d’hyperthyroïdie pour optimiser le traitement avec pour objectif l’obtention d’une guérison de l’hyperthyroïdie sans hypothyroïdie secondaire ou tout au moins une euthyroïdie de longue durée. La revue de la littérature oriente vers une préférence des activités calculées plus que des activités fixes d’iode 131. Un développement et une généralisation de modèles dosimétriques personnalisés permettraient de calculer la meilleure dose efficace à délivrer en particulier dans le cas des nodules toxiques chez des patients jeunes pour préserver le parenchyme thyroïdien sain et éviter ainsi l’hypothyroïdie secondaire.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Toxic adenomas, Toxic multinodular goiter, Radio-iodine-therapy

Mots clés : Adénomes toxiques, Goitre multinodulaire toxique, Hyperthyroïdie, Traitement à l’iode 131, Iode 131


Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.