Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Cellulite cervico-faciale compliquée d’une thrombose veineuse jugulaire interne - 24/09/20

Cervicofacial cellulitis complicated by internal jugular vein thrombosis

Doi : 10.1016/j.annder.2020.04.013 
E. Bonné a, , A. Pourcelet b, V. Del Marmol a, B. Couturier b
a Service de dermatologie et vénérologie, université libre de Bruxelles, hôpital Erasme, route de Lennik 808, 1070 Bruxelles, Belgique 
b Service de médecine interne, université libre de Bruxelles, hôpital Erasme, route de Lennik 808, 1070 Bruxelles, Belgique 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 5
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Les cellulites cervico-faciales (CCF) constituent une urgence infectieuse fréquente en dermatologie et leur morbi-mortalité est importante.

Observation

Nous décrivons le cas d’un homme de 31 ans avec une parotidite gauche compliquée d’une CCF une semaine après malgré un traitement par clindamycine et anti-inflammatoires non stéroïdiens. Le scanner cervico-facial montrait une thrombose veineuse jugulaire interne (TVJI) gauche. L’imagerie thoracique ne montrait pas d’atteinte pleuropulmonaire et les prélèvements bactériologiques étaient négatifs. Le patient recevait une antibiothérapie à large spectre et une anticoagulation pendant 6 semaines. L’évolution était rapidement favorable.

Discussion

Il est essentiel de réaliser un scanner cervico-facial avec injection de produit de contraste iodé devant toute CCF afin de dresser une cartographie des régions atteintes, d’orienter la porte d’entrée et de dépister des complications loco-régionales comme une TVJI. La survenue d’une TVJI dans un contexte infectieux doit conduire à la recherche d’emboles septiques notamment pulmonaires et mener à la réalisation d’un scanner thoracique. La présence d’emboles septiques associés à une infection ORL récente et à la présence d’une TVJI ou de Fusobacterium necrophorum dans les hémocultures définit le syndrome de Lemierre.

Conclusion

La TVJI est une complication peu fréquente des CCF qui peut survenir isolément ou dans le cadre d’un syndrome de Lemierre.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Cervicofacial cellulitis (CFC) is one of the most common dermatological infectious emergencies, and related morbidity and mortality are non-negligible.

Patients and methods

We describe the case of a 31-year-old male with left parotitis complicated by CFC with worsening over the previous week despite treatment with clindamycin and non-steroidal anti-inflammatory drugs. A cervicofacial computed tomography (CT) scan showed left internal jugular vein thrombosis (IJVT). Chest imaging showed no pleuropulmonary lesion, and bacteriological samples were negative. The patient received broad-spectrum antibiotic therapy and anticoagulants for 6 weeks. The outcome was quickly favourable.

Discussion

It is essential to perform a cervicofacial contrast-enhanced CT scan for any CFC to map the affected areas, detect the primary infection and screen for loco-regional complications such as IVJT. The occurrence of IJVT in an infectious setting should prompt screening for septic emboli, especially pulmonary emboli, as well as performance of a chest CT scan. The presence of septic emboli associated with a recent ENT infection and of IJVT or Fusobacterium necrophorum in blood cultures are indicative of Lemierre's syndrome.

Conclusion

IJVT is an uncommon complication of CFC that occurs either alone or as part of Lemierre's syndrome.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Cellulite cervico-faciale, Thrombose veineuse jugulaire interne, Syndrome de Lemierre

Keywords : Cervico-facial cellulitis, Internal jugular vein thrombosis, Lemierre's syndrome


Plan


© 2020  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 147 - N° 10

P. 643-647 - octobre 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Dermatophytose sur des tatouages récents
  • E. Schwob, N. Kluger
| Article suivant Article suivant
  • Pseudochromhidrose faciale brune, une maladie bactérienne ?
  • M. Larquey, M. Micaëlo, L. Courdavault, P. Longuet, E. Mahé

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.