Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Prise en charge des patients en radiologie interventionnelle oncologique en période de pandémie au SARS-CoV-2 - 28/09/20

Management of patients in interventional oncology during SARS-CoV-2 outbreak

Doi : 10.1016/j.jidi.2020.05.003 
A. Fohlen a, b, , J.B. Sautière a, C. Gakuba c, J.P. Pelage a, b
a Service de radiologie interventionnelle et diagnostique, CHU de Caen, avenue de la Côte-de-Nacre, Caen cedex, France 
b Unicaen, CEA, CNRS, ISTCT/équipe CERVOxy, université de Normandie, 14000 Caen, France 
c Service d’anesthésie-réanimation chirurgicale, CHU de Caen, avenue de la Côte-de-Nacre, 14033 Caen cedex, France 

Auteur correspondant : Service de radiologie interventionnelle et diagnostique, CHU de Caen, avenue de la Côte-de-Nacre, 14033 Caen cedex, France.Service de radiologie interventionnelle et diagnostique, CHU de Caenavenue de la Côte-de-NacreCaen cedex14033France

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

L’activité d’oncologie en radiologie interventionnelle (RI) doit rester une priorité parmi l’activité de RI en période de pandémie au severe acute respiratory syndrome coronavirus-2 (SARS-CoV-2). Elle doit s’adapter aux ressources anesthésiques et capacité d’hospitalisation des patients. Elle doit assurer la sécurité et la protection des patients non suspects d’être atteints par le SARS-CoV-2 ainsi que du personnel quant à la transmission du virus.

Messages principaux

Les actes diagnostiques et thérapeutiques d’oncologie constituent une priorité en période de pandémie de coronavirus disease 2019 (COVID-19). L’état général du patient, ses comorbidités, les risques de contracter une forme grave de COVID-19, devront être pris en compte pour un éventuel report d’intervention ou un transfert du patient vers une structure moins sollicitée par les patients malades du COVID-19. Toutes les étapes du parcours oncologique en radiologie interventionnelle (réunion de concertation pluridisciplinaire, consultation pré- et post-thérapeutique, imagerie pré et post-thérapeutique et intervention de RI) doivent être organisées dans le respect des mesures barrières (règles d’hygiène et de distanciation sociale) pour assurer la protection des patients et du personnel d’une contamination au SARS-CoV-2. Le dépistage des patients COVID-suspects doit être effectué scrupuleusement avant chaque étape du parcours de soin. Les téléconsultations doivent être favorisées, en dehors des consultations couplées à une échographie de faisabilité. Si un bilan scanographique est nécessaire avant une prise en charge, une exploration thoracique peut permettre de découvrir fortuitement des lésions suspectes de COVID-19. Les conditions d’anesthésie (curarisation) doivent être discutées avec l’équipe d’anesthésie-réanimation afin d’optimiser l’utilisation des drogues anesthésiques et diminuer le risque de contagion en salle. Les anesthésies loco-régionales doivent être favorisées. En cette période pandémique, les techniques mini-invasives de radiologie interventionnelle oncologique (RIO) doivent être favorisées aux dépens des traitements chirurgicaux pour diminuer les ressources anesthésiques (personnel et médicaments) en rapport avec les recommandations des sociétés savantes. Un protocole de prise en charge des patients avec un circuit « COVID-non suspect » d’une part et un circuit « COVID-suspect » et « COVID-confirmé » doit être mis en place en collaboration avec l’équipe d’hygiène et l’équipe d’anesthésie.

Conclusion

Le patient oncologique doit être une priorité pour la RI en période de pandémie au COVID-19. Toutes les mesures doivent être mises en œuvre pour diminuer le risque de transmission aux patients et au personnel. La RI peut permettre d’optimiser les ressources anesthésiques (médecins et médicaments).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Interventional oncology should remain a priority among interventional radiology procedures during the severe acute respiratory syndrome coronavirus-2 (SARS-CoV-2) global pandemic. It should be adapted to anesthetic resources and hospital beds capacity. Oncology patients not affected by coronavirus disease 2019 (COVID-19) should be treated in a safe environment to reduce the risk of exposure.

Take-home points

Diagnostic and interventional radiology in oncology should remain a priority consideration during the SARS-CoV-2 global pandemic. Health status, comorbidities and risk of being severely affected by COVID-19 should be taken into consideration for post postponement of elective procedures or patient referral to a hospital not specialized in the fight against COVID-19. The different steps of the oncology clinical pathway including pluridisciplinary tumor board, pre and post-interventional office visits, pre and post-procedural imaging and interventional radiology procedures should be reorganized in order to provide appropriate services (hygiene practices and physical barriers) to reduce the risk of transmission of COVID-19 to patients et healthcare personnel. Phone calls to patients planned to be admitted the following days should be organized to ensure these patients do not present any symptoms suggestive of COVID-19. Telemedicine or phone calls should replace office visits unless an ultrasound examination is scheduled for the pre-intervention evaluation. If CT examination is necessary for the oncological evaluation, pulmonary lesions compatible with COVID-19 may be accidentally diagnosed. Careful attention should be paid to the indications and types of drugs used for general anesthesia in patients with COVID-19 because of medication shortage and to prevent cross-contamination of patients and medical staff. Locoregional anesthesia should be favored. Minimally-invasive interventional oncology procedures should be favored as an alternative to surgery to spare medical resources and medications in accordance with the recommendations of national oncological societies. Institutional healthcare policies and protocols must be organized with identification of dedicated COVID-19 transportation and care sections.

Conclusion

Oncological procedures should be prioritized during the COVID-19 pandemic. Protective measures must be in place throughout the hospital and the radiology department to reduce the risks of exposure of the patients and the staff. Interventional radiology procedures offered as alternative treatments to surgery may optimize medical resources, anesthetic drugs and critical care unit beds.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Radiologie Interventionnelle, Oncologie, COVID-19, Hygiène, Anesthésie

Keywords : Interventional radiology, Oncology, COVID-19, Hygiene, Anesthesia


Plan


© 2020  Société française de radiologie. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 3 - N° 5

P. 293-298 - octobre 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Imagerie des tumeurs bénignes à cellules notochordales
  • Y. Thouvenin, C. Leplat, A. Breton, M.-P. Baron, C. Cyteval
| Article suivant Article suivant
  • Comment faire une IRM cérébrale après une première crise d’épilepsie ?
  • F.-D. Ardellier, F. Lersy, S. Baloglu, M. Leonard, M. Abu Eid, A. Bogorin, S. Kremer

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.