Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Apport des potentiels évoqués auditifs précoces en conduction osseuse par clics dans le diagnostic des surdités chez les nourrissons en France - 29/09/20

Doi : 10.1016/j.aforl.2020.04.023 
P. Reynard a, , b, c , M. Montero a, A. Alhamwi b, A. Neagu a, E. Veuillet a, b, c, H. Thai-Van a, b, c
a Service d’audiologie & d’explorations otoneurologiques, hôpital Edouard-Herriot & hôpital Femme-Mère-Enfant, hospices civils de Lyon, 69000 Lyon, France 
b Université Claude-Bernard, Lyon 1, 69500 Lyon, France 
c Paris Hearing Institute, Institut Pasteur, Inserm U1120, Paris, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Tuesday 29 September 2020
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Résumé

Introduction

Le dépistage néonatal de la surdité en France implique une confirmation en centre expert de l’audition de l’enfant (CEAE) quand une surdité est suspectée. Bien que les potentiels évoqués auditifs précoces en conduction aérienne (PEAP-CA) par clics soient la méthode de référence en France, il n’y a pas de recommandation quant aux PEAP en conduction osseuse (PEAP-CO). Nous étudions l’intérêt d’associer les PEAP-CO et les PEA-CA par clics dans la confirmation diagnostique après dépistage de la surdité néonatale.

Matériels et méthodes

Rétrospectivement, 59 oreilles de nourrissons avec atteinte transmissionnelle adressés au CEAE de Lyon ont été inclus. Les seuils auditifs objectifs obtenus aux PEAP-CO par clics par rapport aux PEAP-CA par clics ont été comparés, selon une méthode préalablement validée sur une population normo-entendante.

Résultats

Il existait une différence significative entre le seuil moyen obtenu aux PEAP-CA (53,27±1,189 dBnHL) et celui obtenu aux PEAP-CO (28,1±0,935 dBnHL) (p<0,001). Alors que les seuils en CA étaient compris entre 40 et 60 dBnHL ceux en CO n’excédaient 40 dBnHL que sur 9 oreilles.

Conclusion

L’emploi des PEAP-CO par clics pourrait diminuer le taux de faux positifs dans le cadre du diagnostic de surdité permanente bilatérale néonatale, en complément des PEAP-CA par ce même mode de stimulation. Les PEAP-CO évoqués par clics pourraient avoir toute leur place à chaque fois qu’une atteinte transmissionnelle est suspectée, en complément des PEAP-CA sans rallonger la durée des examens de façon déraisonnée.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Potentiels évoqués auditifs, Conduction osseuse, Dépistage néonatal, Surdité


Plan


 Ne pas utiliser pour citation la référence française de cet article mais celle de l’article original paru dans European Annals of Otorhinolaryngology Head and Neck Diseases en utilisant le DOI ci-dessus.


© 2020  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.