Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Méningiomes et progestatifs - 30/09/20

Doi : 10.1016/j.ando.2020.07.027 
M.L. Raffin-Sanson, Pr a, , C. Birzu, Dr b, I. Lemaire-Martin, Dr c, M. Peyre, Pr d, S. Gaillard, Dr e, C. De Marcellus, Dr c, F. Bielle, Pr f, C. Villa, Dr g, A. Boch, Dr h, H. Loiseau, Pr i, B. Baussart, Dr e, L. Cazabat, Dr j, M. Sanson, Pr k, M. Kalamarides, Pr l
a Service d’Endocrinologie Nutrition, Hôpital Ambroise Paré, AP–HP, EA4340, Université Versailles-Saint-Quentin, Boulogne Billancourt, France 
b Sorbonne Universités, UPMC, Université Paris 6, UMR S 1127, Inserm U 1127, CNRS UMR 7225, ICM, Paris, France 
c Service d’Endocrinologie Nutrition, Hôpital Ambroise Paré, AP–HP, Boulogne Billancourt, France 
d Department of Neurosurgery, Groupe Hospitalier Pitié-Salpêtrière, AP–HP, Paris ; Sorbonne Universités, UPMC, Université Paris 6, UMR S 1127, Inserm U 1127, CNRS UMR 7225, ICM, Paris, France 
e Department of Neurosurgery, Hôpital Foch, Suresnes, France 
f UMR S 1127, Inserm U 1127, CNRS UMR 7225, ICM, Paris, France 
g Department of Pathological Cytology and Anatomy, Hôpital Foch, Institut Cochin, inserm U1016, CNRS UMR8104, Université Paris Descartes, Paris, France 
h Department of Neurosurgery, Groupe Hospitalier Pitié-Salpêtrière, AP–HP, Paris, France 
i Department of Neurosurgery, Hôpital Pellegrin, Bordeaux, France 
j Service d’Endocrinologie Nutrition, Hôpital Ambroise Paré, AP–HP, EA4340, Université Versailles-Saint-Quentin, Boulogne-Billancourt, France 
k Sorbonne Universités, UPMC, Université Paris 6, Paris ; UMR S 1127, Inserm U 1127, CNRS UMR 7225, ICM, Paris, France 
l Department of Neurosurgery, Groupe Hospitalier Pitié-Salpêtrière, AP–HP, Sorbonne Universités, UPMC, Université Paris 6, UMR S 1127, Inserm U 1127, CNRS UMR 7225, ICM, Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Contexte

Les méningiomes sont des tumeurs intracrâniennes plus fréquentes chez les femmes et favorisées par les grossesses. L’acétate de cyprotérone, un progestatif synthétique aux effets anti androgéniques, a été retrouvé associé à une augmentation du risque de méningiome, proportionnellement à la dose cumulée. Cet effet est observé pour d’autres progestatifs (Acetate de chlormadinone, acetate de nomegestrol).

Patients et méthodes

Nous avons repris les données cliniques, histologiques et moléculaires d’une série de 40 méningiomes développés sous acétate de cyproterone et ayant nécessité une chirurgie et de patientes non opérées.

Résultats

Les méningiomes développés sous acétate de cyprotérone ont des particularités cliniques et évolutives : souvent multiples, localisés à la base du crâne, il s’agit habituellement de lésions histologiquement peu agressives même s’ils peuvent avoir des conséquences cliniques graves. Beaucoup régressent partiellement après l’arrêt du traitement. Les tumeurs ayant nécessité une chirurgie expriment plus que les méningiomes tout venants le récepteur de la progestérone et ont un profil mutationnel particulier : les mutations somatiques observées sont plus souvent des mutations de PIK3CA (14/40), soit 35 % vs 3 % dans les méningiomes tout venants (p<0.001) tandis que les mutations de TRAF7 (16/40) soit 40 % vs. 23 %, (p=0,01). En revanche, les mutations de NF2 sont beaucoup plus rares.

Discussion

Les particularités moléculaires de ces tumeurs évoquent une physiopathologie spécifique, en cours d’investigation. Le rôle du terrain sous-jacent (âge, prédisposition génétique…) reste à déterminer afin de mieux préciser la balance bénéfice risque de l’utilisation de ces molécules en clinique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 81 - N° 4

P. 135-136 - septembre 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Contraception hormonale et thrombose veineuse : actualités
  • J. Hugon-Rodin
| Article suivant Article suivant
  • Effets métaboliques des oestrogènes : de la physiologie à l’hormonothérapie
  • P. Gourdy

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.