Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les récepteurs couplés aux protéines G comme potentielles cibles dans le cancer thyroïdien réfractaire - 30/09/20

Doi : 10.1016/j.ando.2020.07.054 
V. Suteau, Dr a, , V. Seegers, Dr b, M. Munier, Dr c, M.C. Rousselet, Pr d, A. Hamy, Pr e, P. Rodien, Pr c, C. Briet, Dr a
a Département d’Endocrinologie-Diabétologie-Nutrition, CHU Angers, Institut MITOVASC, UMR CNRS 6015, Inserm 1083, Université d’Angers, Angers, France 
b Institut de Cancérologie de l’Ouest, Service de Biométrie, Angers, France 
c Département d’Endocrinologie-Diabétologie-Nutrition, CHU Angers, Institut MITOVASC, UMR CNRS 6015, Inserm 1083, Université d’Angers, Centre de référence des maladies rares de la Thyroïde et des Récepteurs Hormonaux, Angers, France 
d Département de Pathologie Cellulaire et Tissulaire, CHU Angers, Université d’Angers, Angers, France 
e Département de Chirurgie Endocrinienne, CHU Angers, Université d’Angers, Angers, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

Le cancer de la thyroïde réfractaire à l’iode radioactif pose un problème en termes d’arsenal thérapeutique. L’utilisation des inhibiteurs de tyrosine kinases (ITK) est aujourd’hui limitée par d’importants effets secondaires et/ou l’apparition d’une chimiorésistance. Certains récepteurs couplés aux protéines G (RCPG) font partie des nouvelles cibles potentielles en cancérologie. Cependant, l’atlas des RCPG exprimés au sein du cancer thyroïdien réfractaire n’a jamais été réalisé. Notre objectif était d’identifier des RCPG exprimés de manière différentielle entre les tissus thyroïdiens tumoraux et sains.

Méthode

Nous avons réalisé une analyse transcriptomique ciblée sur 371 RCPG avec la technologie NanoString à partir d’échantillons de tissus tumoraux et sains, inclus en paraffine de 17 patients présentant un cancer thyroïdien réfractaire à l’iode radioactif (12 cancers papillaires et 5 cancers folliculaires), suivis au CHU d’Angers.

Résultats

Au sein des cancers folliculaires, 4 RCPG étaient sous-exprimés dans les tissus tumoraux (VIPR1, ADGRL2, ADGRA3 et ADGRV1). Concernant les cancers papillaires, 24 RCPG présentaient une différence d’expression significative entre les échantillons tumoraux et sains (5 sous-exprimés, 19 surexprimés). Les analyses de survie issues des données du TCGA (The Cancer Genome Atlas) ont montré une valeur pronostique pour 5 d’entre eux (F2RL1, GPR132, GPRC5B, HRH4 et LPAR5) et près d’un tiers des récepteurs identifiés étaient ciblés par la pharmacopée actuelle.

Conclusion

Il s’agit de la première étude à décrire un atlas des RCPGs non sensoriels au sein des cancers thyroïdiens réfractaires. Ces données peuvent aider à identifier des marqueurs pronostiques ou de potentielles cibles thérapeutiques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 81 - N° 4

P. 145 - septembre 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Impact pronostique de la TEP-TDM-FDG dans les cancers thyroïdiens différenciés avec métastases osseuses
  • A. Jannin, L. Lamartina, C. Moutarde, M. Djennaoui, G. Lion, M.C. Vantyghem, S. Leboulleux, C. Do Cao
| Article suivant Article suivant
  • Description des caractéristiques cliniques, biologiques, échographiques et cytologiques d’une cohorte de 106 NIFT-P (Non-Invasive Follicular Thyroid neoplasm with Papillary-like nuclear features) et évolution des pratiques depuis 2016
  • M. Brière, N. Chereau, C. Buffet, C. Ghander, G. Deniziaut, L. Leenhardt, F. Menegaux, C. Lussey-Lepoutre

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.