Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Hyperparathyroïdie primaire et grossesse : étude des complications obstétricales et néonatales liées à l’hypercalcémie, données dans la population de patientes atteintes de NEM1 - 30/09/20

Doi : 10.1016/j.ando.2020.07.076 
J. Charbit a, , P. Goudet, Dr b, C. Cardot-Bauters, Pr c, M. Le Bras, Dr d, F. Borson-Chazot, Pr e, N. Chevalier, Pr f, T. Cuny, Dr g, L. Groussin, Pr a, A. Tabarin, Pr h, B. Delemer, Pr i, P. Chanson, Pr a
a AP-HP, Paris, France 
b Centre Hospitalier Universitaire Dijon, Groupe d’étude des Tumeurs Endocrines (GTE), Dijon, France 
c Centre Hospitalier Régional et Universitaire Lille, Lille, France 
d Centre Hospitalier Universitaire Nantes, Nantes, France 
e Centre Hospitalier Universitaire Lyon Est, Lyon, France 
f Centre Hospitalier Universitaire Nice, Nice, France 
g AP-HM, Marseille, France 
h Centre Hospitalier Universitaire Bordeaux, Bordeaux, France 
i Centre Hospitalier Universitaire Reims, Reims, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction et objectifs

L’hypercalcémie maternelle peut être responsable de complications obstétricales et néonatales. L’hyperparathyroïdie primaire (HPTP) est fréquente chez les femmes jeunes, atteintes de néoplasie endocrinienne multiple de type 1 (NEM1). Notre étude analysait la prévalence de ces complications dans la NEM1 et leur lien avec l’hypercalcémie.

Patientes et méthode

Nous avons étudié, rétrospectivement, les patientes NEM1 entre 18 et 40 ans, avec HPTP, répertoriées par l’observatoire francophone des NEM1 et suivies dans 9 centres universitaires français entre 1991 et 2018. Chaque grossesse survenue était analysée séparément, classée selon le statut calcique maternel : HPTP hypercalcémique, normocalcémie, hypoparathyroïdie. Les deux derniers groupes correspondaient à une HPTP opérée. Le critère de jugement était composite, considéré positif devant au moins un des évènements suivants : fausse couche, mort fœtale, retard de croissance, prématurité, prééclampsie, hypocalcémie néonatale.

Résultats

Parmi 122 patientes étudiées, 76 grossesses ont été analysées (47 en HPTP, 15 normocalcémiques, 14 en hypoparathyroïdie). La prévalence des complications (critère positif) était de 44,7 % en HPTP, contre 33,3 % en normocalcémie et 28,6 % en hypoparathyroïdie, sans différence significative. Parmi elles, les fausses couches prédominaient en HPTP (23,4 %). Les évènements étaient significativement associés à une calcémie médiane supérieure, dans la population totale (2,61 versus 2,52mmol/L, p=0,03) et en HPTP (2,67 versus 2,61mmol/L, p=0,02).

Discussion

Dans la NEM1, les complications obstétricales et néonatales tendent à augmenter en cas d’HPTP hypercalcémique, en comparaison de la normocalcémie ou de l’hypoparathyroïdie. Une étude prospective, incluant plus de grossesses, est nécessaire pour confirmer ces résultats.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 81 - N° 4

P. 156 - septembre 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Évaluation clinique du succinate sérique comme biomarqueur dans les paragangliomes et les phéochromocytomes SDHx muté
  • C. Lamy, H. Tissot, M. Faron, E. Baudin, S. Leboulleux, A. Paci, J. Hadoux, S. Broutin
| Article suivant Article suivant
  • Effet du burosumab sur l’hyperparathyroïdie chez les enfants atteints d’hypophosphatémie liée à l’X
  • V. Zhukouskaya, I. Mannes, C. Catherine, A.S. Lambert, P. Kamenický, J. Nevoux, P. Wicart, K. Briot, F. Di Rocco, S. Trabado, P. Dominique, C. Adamsbaum, L. Agnès

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.