Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La fonction gonadique chez les hommes atteints de pseudohypoparathyroïdie et d’acrodysostose - 30/09/20

Doi : 10.1016/j.ando.2020.07.086 
A. Dormoy, Dr a, , B. Francou, Dr b, G. Pinto, Dr c, A. Brac De La Perriere, Dr d, J.C. Carel, Pr e, A. Rothenbuhler, Dr f, L. Rocher, Pr g, A. Bachelot, Pr h, J. Young, Pr a, P. Chanson, Pr a, A. Linglart, Pr f, P. Kamenicky, Pr a
a AP-HP, Hôpital Bicêtre Paris-Sud, Service d’Endocrinologie et des Maladies de la Reproduction, Centre de Référence des Maladies Rares du Métabolisme du Calcium et du Phosphore, 94276 Le Kremlin-Bicêtre, France 
b AP-HP, Hôpital Bicêtre Paris-Sud, Laboratoire de génétique moléculaire, pharmacogénétique et hormonologie, 94276 Le Kremlin-Bicêtre, France 
c AP-HP, Hôpital Necker, Service d’endocrinologie, gynécologie et diabétologie pédiatrique, 75015 Paris, France 
d HCL, Hôpital Louis Pradel, Service d’endocrinologie, de diabétologie et des maladies métaboliques, 69677 Bron, France 
e APHP, Hôpital Robert-Debré, Service d’Endocrinologie et Diabétologie Pédiatrique, 75019 Paris, France 
f APHP, Hôpital Bicêtre, Service d’Endocrinologie-diabétologie pédiatrique, 94270 Le Kremlin-Bicêtre, France 
g APHP, Hôpital Bicêtre, Service de radiologie, 94270 Le Kremlin-Bicêtre, France 
h APHP, Hôpital Pitié Salpétrière, Service d’Endocrinologie et metabolisme, 75013 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

Les pseudohypoparathyroïdies et l’acrodysostose sont des maladies métaboliques caractérisées par une résistance à l’hormone parathyroïdienne, causée par des défauts moléculaires sur la voie de signalisation d’AMP cyclique. D’autres récepteurs hormonaux couplés aux protéines G empruntent cette voie, notamment les récepteurs des gonadotrophines. Cependant, l’existence d’une résistance aux gonadotrophines chez ces patients reste incertaine. Notre objectif est de caractériser la fonction testiculaire des hommes atteints de pseudohypoparathyroïdie et d’acrodysostose.

Patients

Les hommes âgés d’au moins 16 ans, suivis au CRMR du Calcium, avec un diagnostic génétique confirmé de PHP1A (mutations inactivatrices ou délétions de GNAS), PHP1B (anomalies de méthylation du locus GNAS) ou d’acrodysostose (mutations de PRKAR1A ou de PDE4D) ont été inclus.

Résultats

Nous avons évalué 32 patients : 10 PHP1A, 18 PHP1B et 4 acrodysostoses. L’échographie testiculaire retrouve une diminution du volume testiculaire chez les patients PHP1A par rapport aux patients PHP1B (6,9mL [4,8 ;13,1] versus 13,4mL [9 ;20], p=0,005). Les concentrations plasmatiques de testostérone, d’inhibine B et des gonadotrophines sont comparables et majoritairement dans les valeurs normales. Chez 2 patients avec acrodysostose, l’échographie a retrouvé une agénésie déférentielle en absence de mutation de CFTR2.

En conclusion, les patients avec PHP1A présentent une hypotrophie testiculaire, probablement liée à l’atteinte de la spermatogenèse (en cours d’évaluation). L’empreinte parentale du locus GNAS semble s’appliquer sur l’épithélium spermatogénique, mais pas à la cellule de Sertoli ni à la cellule de Leydig. L’acrodysostose est associée à des anomalies du développement des canaux déférents, absentes dans la pseudohypoparathyroïdie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 81 - N° 4

P. 160-161 - septembre 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • L’hormone anti-Müllerienne a-t-elle une place dans la prise en charge de l’azoospermie ? Étude monocentrique dans une large cohorte de 134 patients
  • H. Benderradji, J. Prasivoravong, F. Marcelli, A.L. Barbotin, C. Marchetti, S. Catteau-Jonard, C. Guittard, A. Villers, P. Pigny, C. Leroy
| Article suivant Article suivant
  • Évolution morphologique spontanée des corticosurrénalomes incidentaux non traités
  • M. Rigo, P. Schwartz, D. Drui, F. Illouz, D. Vezzosi, I. Bancos, T. Dusek, B. Delemer, O. Gallinato, A. Tabarin, T. Colin, M. Haissaguerre

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.