Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Impact de la mutation du facteur YY1 sur l’expression du récepteur à la somatostatine et sur la réponse aux analogues de somatostatine dans les insulinomes - 30/09/20

Doi : 10.1016/j.ando.2020.07.103 
A. Geslot, Dr a, , M. Vialon, Dr a, C. Do Cao, Dr b, J.C. Maiza, Dr c, I. Raingeard, Dr d, M. Danjoux De Volontat, Dr e, N. Carrere, Pr f, J.P. Castaño, Dr g, S. Pyronnet, Dr h, C. Bousquet, Dr h, D. Vezzosi, Pr a
a Département d’Endocrinologie, CHU Toulouse, Toulouse, France 
b Département d’endocrinologie, CHU Lille, Lille, France 
c Département d’endocrinologie, CHU de La Réunion, Saint-Pierre, France 
d Département d’endocrinologie, CHU Montpellier, Montpellier, France 
e Département d’Anatomie et cytologie pathologiques, CHU Toulouse, Toulouse, France 
f Département de chirurgie viscérale et digestive, CHU Toulouse, Toulouse, France 
g Maimonides Institute of Biomedical Research of Cordoba (IMIBIC), Cordoue, Espagne 
h Centre de Recherche en Cancérologie de Toulouse, Inserm UMR-1037, Toulouse, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

L’octréotide a une activité anti-sécrétoire sur les insulinomes, en ciblant notamment le sous type 2 du récepteur à la somatostatine (SSTR2). Récemment, une mutation somatique T372R du facteur de transcription YY1 a été identifiée dans 30 % des insulinomes. Des analyses de transcriptomes suggèrent qu’elle augmenterait leur niveau d’expression de SSTR2. L’objectif de ce travail était de rechercher une corrélation entre la mutation d’YY1, l’expression de SSTR2 et la réponse anti-sécrétoire à l’octréotide dans les insulinomes.

Matériel et méthode

Nous avons analysé 49 échantillons d’insulinomes de patients opérés dans quatre CHU français, pour lesquels la réponse à l’octréotide avait été évaluée au préalable. La mutation YY1T372R a été détectée par la technique de ddPCR, l’expression de SSTR2 par immuno-histochimie (IHC).

Résultats

Huit des 49 insulinomes (16 %) présentaient une mutation YY1T372R. Cette mutation était associée à une expression de SSTR2 en IHC plus fréquente dans les insulinomes (88 % vs 37 % ; p=0,02), ainsi qu’à une réponse anti-sécrétoire à l’octréotide plus fréquente (88 % vs 34 % ; p=0,02). Les patients présentant un insulinome muté YY1T372R étaient plus âgés que ceux avec un insulinome non muté (64,5 ans vs 50,0 ans ; p=0,04). Il n’y avait pas de différence significative entre les deux groupes sur le reste des paramètres étudiés (sexe, NEM1, taille de l’insulinome, grade OMS).

Discussion

En conclusion, la mutation YY1T372R semble associée à la réponse à l’octréotide dans les insulinomes, probablement via une augmentation de la transcription du gène SSTR2.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 81 - N° 4

P. 172 - septembre 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Reprogrammation de la matrice extra-cellulaire dans les phéochromocytomes et paragangliomes SDHB-dépendants
  • S. Moog, J. Goncalves, M. Menara, C. Monnot, S. Germain, A.P. Gimenez-Roqueplo, J. Favier
| Article suivant Article suivant
  • Le complexe de Carney est-il un syndrome prédisposant au cancer du sein ? Étude prospective de 50 femmes
  • P. Vaduva, S. Espiard, A. Jouinot, M.C. Vantyghem, G. Assié, C. Cardot-Bauters, G. Raverot, S. Heironimus, F. Archambeaud-Mouveroux, H. Lefebvre, M.L. Nunes, A. Tabarin, A. Lienhardt, L. Groussin, F. Bonnet, M.O. North, J. Bertherat

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.