Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Parathyroidectomie trans orale endoscopique par voie vestibulaire antérieure : technique et résultats à propos de 3 cas - 30/09/20

Doi : 10.1016/j.ando.2020.07.147 
G. Deroide, Dr a, , I. Honigman, Dr b, F. Branger, Dr a, C. Janin, Dr a, L. Ait Bachir, Dr a, M. Zaarour, Dr a, C. Pillegand, Dr a, H. Richa, Dr a
a Hôpital Franco Britannique, Levallois, France 
b Polyclinique Saint-Jean de Luz, Saint-Jean De Luz, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectif

Présenter notre expérience préliminaire française de Parathyroïdectomie Trans-orale par Voie Vestibulaire Antérieure (TOEPVA) en cas d’hyperparathyroïdie Primaire.

Méthode

De février 2018 à février 2020, après une première expérience dans la chirurgie thyroïdienne et devant l’engouement de cette voie d’abord chirurgicale permettant l’absence de cicatrice cervicale ; la chirurgie TOEPVA était proposée aux patientes présentant une hyperparathyroïdie primitive. Les critères d’éligibilité étaient : un adénome unique localisé par une échographie cervicale et une scintigraphie au sesta MIBI concordante. La chirurgie était réalisée sous neuromonitorage et l’extraction réalisée par voie orale et/ou axillaire dans un sac selon la taille de l’adénome.

Résultats

Trois patientes, âgées de 33 à 67 ans, ont été opérées. La taille des adénomes étaient de 0,5 à 2cm. Il s’agissait d’adénome inférieur dans les 3 cas. La PTH et la Calcémie postopératoire étaient normalisées dans les 3 cas. La durée opératoire était de 45 à 70min. Les patients sortaient à J1. Il n’y a eu aucune conversion en cervicotomie, aucun hématome post opératoire, aucune parésie récurrentielle, ni hypoesthésie mentonnière transitoire

Conclusion

Sur cette première expérience française, la TOPTVA est une technique fiable et reproductible pour des patients demandeurs d’une prise en charge chirurgicale d’une hyperparathyroïdie primaire sans cicatrice. La technique doit être réservée aux adénomes dont la localisation est concordante en échographie et scintigraphie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 81 - N° 4

P. 192 - septembre 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La maladie coronaire est plus sévère chez les patients porteurs d’une hyperparathyroïdie primaire
  • L. Demarquet, O. Koubaity, D. Mandry, P.L. Nguyen-Thi, F. Bihain, C. Nomine-Criqui, V. Croise-Laurent, L. Brunaud, M. Klein
| Article suivant Article suivant
  • Hyperparathyroïdie litho-induite : évaluation du retentissement osseux des sujets opérés
  • N. Christou, M. Mathonnet

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.