Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Traitement chirurgical du complexe de Carney : surrénalectomie uni ou bilatérale ? - 30/09/20

Doi : 10.1016/j.ando.2020.07.156 
G. Vitellius, Dr , B. Delemer, Pr
 CHU Robert Debré, avenue du Général Koenig, Reims, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Le complexe de Carney (CNC) est une maladie génétique, secondaire à une mutation du gène PRKAR1A et associe une dysplasie micronodulaire des surrénales (PPNAD) avec syndrome de Cushing d’origine surrénalienne et d’autres manifestations. Nous suivons une famille au CHU de Reims, depuis plus de 40 ans : première génération de 3 frères et sœurs ; deuxième génération 2 filles soit 5 patients. Le diagnostic a été porté chez 2 femmes de 25 et 14 ans devant un syndrome de Cushing modéré d’origine périphérique et une hyperandrogénie majeure, et un hypercorticisme franc avec hypertension artérielle grave chez leur frère. A la génération suivante, le diagnostic a été plus précoce et diagnostiqué dans les mêmes conditions. Quatre patients ont été traités par surrénalectomie unilatérale de la surrénale la plus volumineuse (méconnaissance historique de la pathologie puis choix des patients). Après plus de 20 ans d’évolution, la régression clinique persiste sans évènement pathologique majeur, la fonction gonadique est normale, le cortisol libre urinaire des 24heures, la concentration plasmatique d’ACTH et de cortisol à 8h sont normaux. Une patiente de la génération II a bénéficié d’une surrénalectomie bilatérale à l’âge de 9 ans devant un arrêt de la croissance. De manière très étonnante, un cycle du cortisol avec freinage minute normal a récupéré après quelques années, permettant un arrêt du traitement substitutif sans évènement pathologique et la conduite de 2 grossesses normales. La surrénalectomie unilatérale pourrait être proposée dans le PPNAD du CNC. Des résidus surrénaliens pourraient récupérer une fonction normale en postopératoire.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 81 - N° 4

P. 197 - septembre 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Corticosurrénalome compliqué de microangiopathie thrombotique : à propos de 3 cas
  • L. Moreau-Grangé, T. De Nattes, D. Vezzosi, J. Hadoux, M. Hie, D. Guerrot, S. Grangé
| Article suivant Article suivant
  • Auto-évaluation de la voix après thyroïdectomie totale grâce au questionnaire vhi, étude prospective multicentrique
  • F. Borel, C. Trésallet, A. Hamy, M. Mathonnet, N. Christou, J.C. Lifante, O. Marret, L. Brunaud, F. Menegaux, D. Drui, E. Mirallié

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.