Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Auto-évaluation de la voix après thyroïdectomie totale grâce au questionnaire vhi, étude prospective multicentrique - 30/09/20

Doi : 10.1016/j.ando.2020.07.158 
F. Borel, Dr a, C. Trésallet, Pr b, A. Hamy, Pr c, M. Mathonnet, Pr d, N. Christou, Dr d, J.C. Lifante, Pr e, O. Marret, Dr f, L. Brunaud, Pr g, F. Menegaux, Pr h, D. Drui, Dr i, E. Mirallié, Pr a,
a Chirurgie cancérologique, digestive et endocrinienne, CHU Nantes, Nantes, France 
b Chirurgie digestive, endocrinienne et métabolique, hôpital Avicenne, Bobigny, France 
c Chirurgie digestive et endocrinienne, CHU Angers, Angers, France 
d Chirurgie digestive et endocrinienne, CHU Limoges, Limoges, France 
e Chirurgie digestive et endocrinienne, CHU Lyon, Lyon, France 
f Chirurgie vasculaire, La Roche Sur Yon, France 
g Chirurgie endocrinienne et métabolique, Nancy, France 
h Chirurgie générale, viscérale et endocrinienne, Paris, France 
i Endocrinologie, Nantes, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

Les troubles de la voix post-thyroïdectomie sont une complication fréquente. Nous rapportons l’évolution à long terme de la qualité de la voix après thyroïdectomie totale grâce à l’utilisation du Voice Handicap Index (VHI).

Méthode

Huit-cent patients opérés d’une thyroïdectomie totale entre octobre 2014 et décembre 2017 dans sept centres experts ont été inclus prospectivement. L’autoévaluation de la voix utilisait l’auto-questionnaire VHI, en pré- et postopératoire à 2 et 6 mois (M2, M6).

Résultats

Trente-sept patients (4,5 %) présentaient une paralysie d’une corde vocale (PCV) postopératoire ; leur score VHI était significativement altéré à M2 (24,8±29,2 versus 13,3±19,4 ; p=0,0013) et M6 (13,5±22,6 versus 8,4±13,9 ; p=0,0453). Parmi les patients sans PCV, 18,8 % et 8,5 % décrivaient une altération significative de la voix à respectivement 2 et 6 mois. Le poids de la thyroïde (p=0,047), l’hypocalcémie postopératoire (p=0,031), la PCV (p=0,046), et l’absence d’utilisation du neuromonitoring peropératoire du nerf récurrent (p=0,031) étaient des facteurs de risque d’altération de la qualité de la voix à M2.

Conclusion

La PCV postopératoire n’est pas le seul facteur d’altération de la voix. Même en l’absence de PCV, près d’un patient sur 5 présente initialement des troubles de la voix.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 81 - N° 4

P. 198 - septembre 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Traitement chirurgical du complexe de Carney : surrénalectomie uni ou bilatérale ?
  • G. Vitellius, B. Delemer
| Article suivant Article suivant
  • Premier cas d’hypothyroïdie centrale congénitale due à une mutation homozygote de la préproTRH
  • C. Briet, A. Baur, P. Choquet, R. Coutant, F. Illouz, N. Bouzamondo, D. Prunier-Mirebeau, P. Rodien

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.