Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Quelle attitude adopter face à une apoplexie pituitaire ? - 30/09/20

Doi : 10.1016/j.ando.2020.07.189 
F. Hadjkacem, Dr, I. Gargouri, Dr , W. Belabed, Dr, M. Mnif, Pr, M. Elleuch, Dr, F. Mnif, Pr, N. Charfi, Pr, N. Rekik, Pr, M. Abid, Pr
 Service d’endocrinologie du CHU Hedi Chaker, Sfax, Tunisie 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

L’apoplexie hypophysaire (AP) est un incident rare, défini par la survenue de nécrose et/ou d’hémorragie au sein d’un adénome hypophysaire(AH). La stratégie thérapeutique dépend de la présentation clinique initiale et de la gravité des complications visuelles et neurologiques.

Méthodes

Étude rétrospective incluant des patients hospitalisés dans un service d’endocrinologie sur 18 ans (2000-2017).

Résultats

44 patients sont inclus (20 femmes/24 hommes) avec un âge moyen de 50,04±12,58 ans. L’apoplexie était révélatrice de l’adénome dans 30 cas, 14 patients avaient un adénome connu. Un traitement hormonal substitutif par glucocorticoïdes (en intraveineux n=19 et par voie orale n=23) et par L-thyroxine (n=21) a été instauré. Les agonistes dopaminergiques ont été indiqués devant une hyperprolactinémie constatée dans 15 cas. La prise en charge chirurgicale a été adoptée dans 24 cas, par voie transphénoïdale dans tous les cas, indiquée principalement devant une menace visuelle (n=15). Nous avons comparé les paramètres cliniques et les aspects évolutifs entre les patients ayant eu un traitement conservateur, une intervention chirurgicale en urgence (7jours après l’installation de l’AP) et une intervention chirurgicale retardée moyennant le test ANOVA. La seule différence significative était liée aux troubles visuels. En effet, l’analyse post-hoc a montré que la résolution des troubles visuels était plus fréquente chez les patients ayant eu un traitement chirurgical urgent par rapport aux autres alternatives (p=0,024).

Conclusion

L’amélioration clinique spontanée après AP suggère qu’une approche conservatrice peut être appropriée. Néanmoins, le pronostic visuel s’améliore en cas de chirurgie précoce.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 81 - N° 4

P. 212-213 - septembre 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Traitement médical de première intention des adénomes somatotropes par lanréotide LP : évaluation à un mois, à propos de 21 patients
  • E. Vernotte, G. Soto Ares, H. Benderradji, P. Caron, A.C. Le Guillou, A. Poussin, F. Bourdelle, R. Assaker, B. Soudan, J.P. Woillez, E. Merlen, C. Cortet
| Article suivant Article suivant
  • Les facteurs pronostiques de rémission de la maladie de Cushing après chirurgie hypophysaire
  • S. Belkacem, M. Semrouni, S. Mimouni

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.