Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Profil clinique et hormonal du Syndrome de Sheehan - 30/09/20

Doi : 10.1016/j.ando.2020.07.199 
S. Soomauroo, Dr , W. Debbabi, Dr, D. Khelifi, Dr, I. Kharrat, Dr, S. Samet, Dr
 Hôpital Ibn El Jazzar, Kairouan, Tunisie 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

Le Syndrome de Sheehan(SS) réalise un tableau d’insuffisance hypophysaire complète ou dissocié chez la femme à la suite d’un évènement obstétrical hémorragique. Il s’agit d’une affection rare, de diagnostic difficile et souvent méconnu.

Matériels et méthodes

Étude rétrospective incluant les dossiers de 28 patientes, suivies pour SS.

Résultats

L’âge moyen de diagnostic était de 48,3 ans [28-74 ans] avec un délai moyen de diagnostic de 13,2 ans. Le diagnostic était fait tardivement après 50 ans chez 13 patientes. L’hypoglycémie était le motif révélateur chez 10 patientes. Les signes cliniques étaient dominés par une aménorrhée secondaire (100 % des cas) et une asthénie chez 27/28 patientes. L’absence de montée laiteuse notée dans 78,6 %, une hypothyroïdie secondaire chez toutes les patientes, l’insuffisance corticotrope dans 92,9 %, un hypogonadisme hypogonadotrope dans 78,65 % et une insuffisance somatotrope dans 42,9 % des cas. Aucune de nos patientes n’avait présenté un diabète insipide. L’insuffisance antéhypophysaire(IAH) était globale chez 21,4 % des patientes.

Discussion-Conclusion

Le SS est caractérisé par une nécrose ischémique de l’antéhypophyse après hémorragie du post-partum à l’origine d’un hypopituitarisme immédiat ou après plusieurs années. La découverte tardive fréquente dans notre série (la moitié environ) témoigne de la méconnaissance de cette pathologie et du caractère peu spécifique de son tableau clinique. L’insuffisance corticotrope est l’un des déséquilibres endocriniens le plus important car menaçant le pronostic vital. Ainsi un traitement substitutif précoce pourra prévenir le risque d’une décompensation aiguë.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 81 - N° 4

P. 216 - septembre 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Séquençage à haut débit de l’exome entier d’une famille Tunisienne atteinte d’Hypogonadisme Hypogonadotrope Congénital Normosmique
  • M. Moalla, W. Safi, D. Ghorbel, A.F. Al-Mutery, M. Mahfood, N. Mejdoub-Rekik, M. Abid, M. Mnif-Feki, F. Hadj Kacem, H. Hadj Kacem
| Article suivant Article suivant
  • Hyperprolactinémie et prolactinomes chez les patients sous antipsychotiques
  • M.H. Aoun, I. Betbout, S. Brahim, M. Kacem, I. Marrag, L. Zarrouk

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.