Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les troubles de la glycorégulation chez les femmes présentant un hypogonadisme : à propos de 89 cas - 30/09/20

Doi : 10.1016/j.ando.2020.07.202 
M. Ben Souda, Dr , F. Amziane, Dr, H. Salhi, Pr, H. El Ouahabi, Pr
 Service d’Endocrinologie, Diabétologie et Nutrition, CHU Hassan II de Fès, Fes, Maroc 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectif

Étudier les troubles de la glycorégulation chez les patientes présentant un hypogonadisme.

Matériels et méthodes

Pour réaliser ce travail on a mené une étude rétrospective descriptive, intéressent les patients ayant un hypogonadisme durant la période de 2009 à 2018. Dans tous les cas, on a mesuré la glycémie à jeun, et dans certaines situations une HGPO à 75g de glucose a été réalisée.

Résultats

Le nombre de patients était de 89, avec un âge moyen de 26,8 ans. L’hérédité diabétique a été présente dans 19,1 % des cas z. Pour les étiologies trouvés dans notre série : on note chez 38,2 % des cas une insuffisance antéhypophysaire, chez 55 %une insuffisance ovarienne prématurée et chez 6,7 % des cas un hypogonadisme hypo gonadotrope isolé. 18,4 % des patients avaient un surpoids, 9,18 % avaient une obésité grade 1, 5,1 % avaient une obésité grade 2 et 4,1 % avaient une obésité morbide. Les résultats avaient montré que les troubles de la glycorégulation étaient présentes dans 28 % des cas, se répartissant en 3 cas d’intolérance aux hydrates de carbone, 8 cas d’hyperglycémie modérée à jeun, 2 cas d’hyperinsulinisme et 12 cas de diabète sucré.

Discussion

Les données épidémiologiques révèlent une explosion d de DT2 après la ménopause. En cause Le rôle protecteur des œstrogènes qui agissent sur le glucagon et le GLP1. Les données de cette étude montre que l’hypogonadisme féminin est lié aux troubles de la glycorégulation du fait de l’augmentation de l’obésité viscérale.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 81 - N° 4

P. 217 - septembre 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Évolution au long cours des apoplexies pituitaires : à propos de 44 cas
  • F. Hadjkacem, I. Gargouri, K. Boujelben, M. Mnif, F. Mnif, N. Rekik, N. Charfi, M. Abid
| Article suivant Article suivant
  • Craniopharyngiomes chez l’Homme : expérience du Centre de Référence des Maladies Rares de l’Hypophyse HYPO
  • P. Riche, T. Cuny, F. Albarel, D. Figarella-Branger, T. Graillon, I. Morange, T. Brue, H. Dufour

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.