Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

L’acromégalie vue par le patient : à propos de 48 cas - 30/09/20

Doi : 10.1016/j.ando.2020.07.205 
S. Bichri, Dr
 Service d’Endocrinologie et Maladies Métaboliques CHU Ibn Rochd - Casablanca, Maroc Laboratoire de Neurosciences Cliniques et Santé Mentale Faculté de Médecine et Pharmacie - Université Hassan II, Casablanca, Maroc 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

L’acromégalie est souvent diagnostiquée avec retard, du fait de son début insidieux devant un syndrome dysmorphique, acquis, lentement progressif, touchant surtout le visage et les extrémités.

Objectif

Comprendre le parcours de soins et les attentes des patients acromégales.

Méthode

Un questionnaire a été diffusé à 48 patients acromégales hospitalisés au service d’Endocrinologie et Maladies Métaboliques CHU Ibn Rochd, Casablanca de janvier 2005 à décembre 2019.

Résultats

L’âge moyen était 49 ans (14-73), le sex-ratio : F/H de : 0,33, avec une durée d’évolution moyenne 7 ans et demi. Les patients ont déclaré en moyenne 4 symptômes initiaux : les symptômes généraux (asthénie, transpiration), les changements physiques (élargissement des extrémités, dysmorphie faciale), le syndrome tumoral et les douleurs ostéo-articulaires. 18 malades ont initialement parlé à leur médecin généraliste soit 37 %, 2 malades à un endocrinologue soit 4 %. Les principaux symptômes rapportés sont les modifications morphologiques (100 %), le syndrome tumoral dans 96 %, les symptômes osseux/articulaires (75 %) et l’acidocétose chez un malade. 95 % des malades avaient une humeur dépressive et 92 % avaient une anxiété. Les principaux impacts de l’acromégalie sur leur vie quotidienne étaient la fatigue et les douleurs. Tous les malades avaient une attente importante d’informations et de conseils pratiques sur leur pathologie endocrinienne.

Conclusion

L’acromégalie est une pathologie potentiellement fatale par son retentissement métabolique, cardiovasculaire et néoplasique avec évolution insidieuse d’où l’intérêt de cette requête qui permet d’identifier les manifestations cliniques d’alerte d’acromégalie afin d’optimiser sa prise en charge précoce.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 81 - N° 4

P. 218 - septembre 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Troubles métaboliques et risque cardiovasculaire au cours des prolactinomes
  • A. Zargni, I. Oueslati, C. Besrour, F. Chaker, N. Khessairi, W. Grira, M. Yazidi, M. Chihaoui
| Article suivant Article suivant
  • Les particularités cliniques de l’hypophysite primaire du sujet âgé
  • D.E.H. Abid, Y. Hasni, A. Berriche, A. Ben Abdelkrim, G. Saad, M. Kacem, M. Chaieb, A. Maaroufi, K. Ach

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.