Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Faux positifs de la scintigraphie post thérapeutique à l’iode 131 dans les cancers thyroïdiens différenciés - 30/09/20

Doi : 10.1016/j.ando.2020.07.221 
I. El Bez, Dr , R. Tulbah, Dr, F. Alghmlas, Dr, M. Alharbi, Dr
 Service de medecine nucleaire, King Fahd Medical City, Riyadh, Arabie Saoudite 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectif

La surveillance des cancers thyroïdiens différenciés, après traitement initial, repose sur l’utilisation conjointe du dosage de la thyroglobuline et de la scintigraphie corporelle totale. L’expérience acquise a montré la possibilité de faux positifs pouvant induire en erreur le médecin.

Matériel/patients et méthodes

Nous présentons 5 observations personnelles de faux positifs : 2 fixations osseuses bénignes, une captation par la glande mammaire, un cas de sinusite, un foyer de fixation pulmonaire inflammatoire.

Résultats

Nos cas rapportés sont en accord avec les observations de la littérature qui distinguent, selon l’origine physiopathologique, les faux positifs liés aux sécrétions corporelles, ceux liés aux processus d’inflammation aiguë ou chronique, ceux liés aux tumeurs bénignes et malignes non thyroïdiennes et ceux de causes diverses.

Discussion

Compte tenu des modalités d’administration de la radiothérapie métabolique, des éventuelles complications précoces et plus tardives liées à l’irradiation, il semble indispensable de s’assurer de la réalité des lésions à traiter. Ces observations de faux positifs méritent d’être mieux connues pour guider les cliniciens, endocrinologues et médecins nucléaires, afin d’éviter des explorations inutiles ou des traitements inappropriés.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 81 - N° 4

P. 223 - septembre 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Métastase ganglionnaire cervicale d’un carcinome papillaire de la thyroïde réséquée sous détection à la colloïde marquée au technétium99 : à propos d’un cas inédit
  • A. Bouchenna, A. Chikh, M. Nacer Khodja, B. Ghennam, A. Tibouk, L. Brakni, E.M. Heffaf, S. Ould Kablia
| Article suivant Article suivant
  • Incidentalomes thyroïdiens en TEP-FDG
  • I. El Bez, R. Tulbah, F. Alghmlas, M. Alharbi

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.