Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Incidentalomes thyroïdiens en TEP-FDG - 30/09/20

Doi : 10.1016/j.ando.2020.07.222 
I. El Bez, Dr a, , R. Tulbah, Dr a, F. Alghmlas, Dr b, M. Alharbi, Dr b
a Service de medecine nucleaire, King Fahd Medical City, Riaydh, Arabie Saoudite 
b Service de medecine nucleaire, King Fahd Medical City, Riyadh, Arabie Saoudite 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectif

Décrire les incidentalomes thyroïdiens avides au 18F fluorodésoxyglucose (FDG) décelés par tomographie par émission de positons (TEP) avec tomodensitométrie (TDM) et établir un lien entre les conclusions de TEP-TDM-FDG et la cytologie.

Méthodes

Un total de 80 TEP-TDM-FDG ont été examinés rétrospectivement. Les patients présentant des incidentalomes thyroïdiens avides pour le 18F FDG ont fait l’objet d’un examen approfondi aux fins de corrélation cytologique.

Résultats

Les lésions thyroïdiennes étaient : unilatérales dans 72 cas et bilatérales dans 8 cas : le SUV max variait entre 4,2 et 12. La cytologie thyroïdienne a été réalisée dans 68 cas. Nous avons détecté un cas de lymphome thyroïdien et un cas de carcinome papillaire de la thyroïde. Le reste des 66 cas étaient des lésions thyroïdiennes bénignes.

Discussion

D’assez larges séries ont été publiées sur le sujet. La prévalence des incidentalomes thyroïdiens lors de PET-CT effectués chez des patients sans cancer thyroïdien connu varie de 1,5 à 3,8 %. Certes, il est important et essentiel, devant tout incidentalome de repositionner la pathologie découverte par rapport à la question posée. Il est essentiel de remettre la découverte fortuite dans le contexte et de ne pas pousser trop loin une mise au point qui n’aura pas de bénéfice en termes de qualité de vie et de survie. Cependant, en cas d’incidentalome thyroïdien avide au 18F-FDG il suffit de compléter par un geste simple pour éliminer une malignité sous-jacente. Un examen cytologique devrait être envisagé pour rassurer le patient.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 81 - N° 4

P. 224 - septembre 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Faux positifs de la scintigraphie post thérapeutique à l’iode 131 dans les cancers thyroïdiens différenciés
  • I. El Bez, R. Tulbah, F. Alghmlas, M. Alharbi
| Article suivant Article suivant
  • Place de l’iode radioactif dans le traitement de la maladie de Basedow chez les enfants et les adolescents
  • I. El Bez, R. Tulbah, F. Alghmlas, M. Alharbi

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.