Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Association thyroïdite et syndrome de Sjogren - 30/09/20

Doi : 10.1016/j.ando.2020.07.235 
A. Fraj, Dr , M. Kechida, Pr, S. Daadaa, Dr, N. Adaily, Dr, S. Hammami, Pr, R. Klii, Pr, I. Khochtali, Pr
 Service de Médecine Interne et Endocrinologie, CHU Fattouma Bourguiba, Monastir, Tunisie 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

Les maladies glandulaires auto-immunes peuvent s’associer à d’autres pathologies auto-immunes spécifiques ou non spécifiques d’organes au cours de l’évolution. Dans notre travail, nous rapportons l’association de dysthyroïdie et syndrome de Sjogren (SSj).

Matériel et méthodes

Il s’agit d’une étude rétrospective des dossiers de 140patients pris en charge au service de médecine interne entre janvier 2005 et décembre 2019 pour SSj.

Résultats

Parmi 140 malades suivis pour SSj, 34avaient une dysthyroidie associée (24 %). Il s’agit de quatre hommes et 30 femmes dont l’âge moyen était de 42 ans. Des antécédents familiaux de thyroïdite ou de SSj étaient notés dans cinq cas (14 %). Cliniquement tous les patients présentaient un syndrome sec buccal et oculaire. L’atteinte pulmonaire était présente chez 16 patients, une atteinte neurologique pour 11 malades et une atteinte articulaire dans 14 cas. Le SSj était secondaire à la thyroïdite d’Hashimoto pour 33 patients et une maladie de Basedow pour une patiente. Les anticorps anti SSA et anti SSB étaient trouvés respectivement pour 20 et 19 patients. Les anticorps antithyroïdiens étaient positifs chez tous les patients. L’évolution était favorable chez 32 malades et une transformation lymphomatose était notée chez deux patients.

Conclusion

L’association d’une dysthyroïdie et un SSj est fréquente dans la littérature. Ceci est aussi confirmé dans notre série (24 %). Cette association reflète la présence d’un terrain génétique commun sur lequel se surajoutent des facteurs environnementaux qui déterminent les aspects cliniques, ce qui nous incite à une surveillance clinique et immunologique régulière des patients présentant une thyroïdite auto immune.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 81 - N° 4

P. 228 - septembre 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Stress oxydatif et carcinome papillaire de la thyroïde
  • F. Mnif, A. Salah, D. Bensalah, M. Eleuch, M. Mnif, N. Charfi, N. Rekik, F. Hajkacem, M. Abid
| Article suivant Article suivant
  • Lésion du nerf laryngé supérieur lors de la chirurgie thyroïdienne : ressenti et évaluation acoustique
  • G. Le Pape, D. Lazard, C. Tresallet, C. Pillot

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.