Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Maladie de Bazedow induite par alentuzumab : à propos d’une série de 9 patients - 30/09/20

Doi : 10.1016/j.ando.2020.07.242 
O. Gilly, Dr , V. Cosma, Dr, V. Taillard, Dr, G. Castelnovo, Dr, E. Thouvenot, Pr, A.M. Guedj, Dr
 CHU Nîmes, Nîmes, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

L’incidence de la maladie de Basedow (MB) est plus élevée en cas de Sclérose en plaque (SEP) que dans la population générale (3,1 % vs 0,4 %). Le traitement par Anticorps Monoclonaux anti CD52 (Alentuzumab) prescrit dans la SEP a pour principal effet indésirable l’apparition d’une maladie de Basedow lors de la restauration de l’immunité, nécessitant un suivi du bilan thyroïdien jusqu’à 48 mois après la dernière injection. Nous décrivons une série de 10 patients. 90 % des patients étaient de sexe féminin, âge moyen 33,6 ans. Pas de stigmate de dysthyroïdie avant traitement. 40 % des patientes ont développé une MB traitée par ATS. 70 % des patientes ont eu un suivi >48 mois après la dernière injection, les 3 patients restants n’ont pas à ce jour développé de MB. Une patiente a nécessité une intervention chirurgicale. La durée d’apparition moyenne était de 44,5 mois après la première injection (min : 33 mois ; max : 58 mois). À noter que 66,6 % des patients n’ayant pas développé de MB ont eu une 2e ligne de traitement par Rituximab. L’incidence d’événements thyroïdiens lors du traitement par alentuzumab dans les essais cliniques faisaient état de 36 %, essentiellement MB, avec un pic à 3 ans. D’autres séries ont trouvé une fréquence plus élevée à 41,1 %, proche de la nôtre. L’utilisation du rituximab en seconde ligne pourrait prévenir l’apparition de la MB par la déplétion en lymphocyte B induite. Cependant le faible effectif de notre série ne nous permet pas de conclure.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 81 - N° 4

P. 230 - septembre 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Cytoponction thyroïdienne en technique monocouche : expérience de diagnostic rapide en un jour
  • C. Cugnet Anceau, A. Gazeu, L. Ravella, L. Maillard, J.C. Lifante, M. Decaussin-Petrucci
| Article suivant Article suivant
  • 2020 European Thyroid Association. Guidelines pour l’utilisation de la thermoablation dans le traitement des nodules thyroïdiens bénins
  • H. Monpeyssen, E. Papini, A. Frasoldati, L. Hegedus

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.