Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Utilisation de la scintigraphie au iodocholesterol dans un cas de Cushing pédiatrique : piège diagnostique ? - 30/09/20

Doi : 10.1016/j.ando.2020.07.252 
R. Fourneaux a, , J. Vergier, Dr a, F. Castinetti, Pr b, J. Bertherat, Pr c, S. Castets, Dr a, E. Marquant, Dr a, D. Taïeb, Pr a, R. Reynaud, Pr a
a Hôpital de la Timone, Marseille, France 
b Hôpital de la Conception, Marseille, France 
c Hôpital Cochin, Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

La dysplasie micronodulaire pigmentée des surrénales (PPNAD) est une cause rare de syndrome de Cushing, plutôt décrite chez le jeune adulte. Nous rapportons le cas d’une patiente de 13 ans adressée pour prise pondérale rapide de répartition facio-tronculaire et érythrose faciale. Les explorations ont permis d’affirmer d’un hypercorticisme ACTH-indépendant. L’IRM surrénalienne retrouve une hyperplasie modérée du bras interne de la surrénale gauche mais la scintigraphie au iodocholestérol montre une absence de fixation surrénalienne sur les clichés d’acquisition précoce (J3). Ces résultats nous font évoquer une sécrétion ectopique de cortisol ou une prise exogène de corticoïdes, mais les clichés en acquisition tardive (J12) révèlent finalement une fixation bilatérale prédominante à gauche. L’étude génétique confirme l’existence d’un variant pathogène hétérozygote c.709-7_709-2del du gène PRKAR1A pour un complexe de Carney. Il est important de noter que le résultat de la première scintigraphie peut amener à une erreur diagnostique. Ces images sont cependant compatibles avec une sécrétion cyclique cortisolique, classiquement décrite dans la PPNAD.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 81 - N° 4

P. 234 - septembre 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Prévalence des épisodes d’insuffisance surrénale aiguë chez les patients atteints de forme classique d’hyperplasie congénitale des surrénales par déficit en 21 hydroxylase
  • C. Bailly, I. Tejedor, C. Courtillot, Z. Chakhtoura, P. Touraine, A. Bachelot
| Article suivant Article suivant
  • Bloc en 21 hydroxylase mal contrôlé et tumeur de la corticosurrénale : savoir y penser !
  • B. Fontaine, M. Vialon, M. Thoulouzan, S. Pericart, A. Hitzel, A. Bennet, D. Vezzosi

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.