Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évaluation de l’association mitotane et traitements locorégionaux (cryothérapie, micro-ondes, chimioembolisation, radiofréquence) dans les corticosurrénalomes (CS) métastatiques de faible volume : étude rétrospective monocentrique - 30/09/20

Doi : 10.1016/j.ando.2020.07.256 
E. Mathy, Dr a, , S. Hescot, Dr b, C. Roux, Dr a, M. Faron, Dr a, A.G. Abir, Dr a, E. Baudin, Dr a
a IGR, Paris, France 
b Institut Curie, Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectifs

Le stade IVA des CS métastatiques, défini par ≤2 sites métastatiques, est traité par l’association Mitotane et traitements locorégionaux (TLR) selon les recommandations ESMO (Fassnacht et al., 2018). Cette association n’a jamais été évaluée. L’objectif principal était de déterminer le délai à l’introduction de la 1ère chimiothérapie systémique chez des CS métastatiques stade IVA traités par Mitotane et TLR. La réponse RECIST, la survie jusqu’à la première progression (SSP) puis à la deuxième progression à partir de T0, mise sous mitotane ont également été analysées.

Méthodes

Étude rétrospective, monocentrique des 79 patients avec un CS stade IVA suivis de 2003 à 2018.

Résultats

La médiane de suivi est de 35 mois. Le délai médian entre l’introduction du mitotane (T0) et la 1ère chimiothérapie à base de platine est de 14±39 mois. La médiane de la première SSP était de 8,2±24 mois et celle de la deuxième SSP de 23±33 mois. 11 % (n=9) ont présenté une réponse complète (RC), 7 avec mitotane et TLR associés, 1 avec mitotane seul et 1 avec reprise chirurgicale. 58 % des patients ont atteint une mitotanémie ≥14mg/L. Les TLR employés étaient chimio-embolisation (23 %), radiofréquence (19 %,) cryothérapie (8 %) et micro-ondes (9 %).

Discussion

La médiane de temps à l’introduction de la chimiothérapie et la deuxième médiane de survie sans progression, qui sont>à 1 an, suggèrent l’intérêt de cette stratégie de combinaison Mitotane et TLR dans cette population de patients ainsi que les 11 % de RC.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 81 - N° 4

P. 236 - septembre 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Corrélation entre le taux de DHEAS et le statut minéral osseux au cours de l’insuffisance surrénalienne périphérique
  • M. Yazidi, I. Oueslati, W. Grira, N. Khessairi, F. Chaker, M. Chihaoui
| Article suivant Article suivant
  • Dosage des stéroïdes par chromatographie liquide couplée à la spectrométrie de masse en tandem avec préparation automatisée de l’échantillon
  • F. Fraissinet, T. Pereira, F. Ziegler, V. Brunel

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.