Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évaluation du risque cardiovasculaire au cours de l’hyperparathyroïdie primaire - 30/09/20

Doi : 10.1016/j.ando.2020.07.264 
I. Oueslati, Dr , M. Ben Jemaa, Dr, M. Yazidi, Dr, F. Chaker, Dr, N. Khessairi, Dr, W. Grira, Dr, M. Chihaoui, Pr
 Service d’endocrinologie, hôpital La Rabta, Faculté de médecine de Tunis, université de Tunis El Manar, Tunis, Tunisie 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectif

Évaluer le niveau de risque cardiovasculaire (RCV) chez les patients ayant une hyperparathyroïdie primaire (HPTP).

Patients et méthodes

Il s’agit d’une étude rétrospective ayant inclus 50 patients avec une HPTP. Nous avons relevé les données cliniques et biologiques au moment du diagnostic de l’HPTP. Le score de Framingham (SF) a été calculé pour tous les participants.

Résultats

L’âge moyen était de 58,0±12,5 ans et le sexe ratio (F/H) de 4. Le SF moyen était de 14,6±8,5 % (extrêmes : 1-31 %). Il était de 17,7±10,4 % dans la forme rénale, de 11,6±7,6 % dans la forme osseuse et de 16,6±7,6 % dans la forme mixte (p=0,224). Le SF n’était pas corrélé avec la calcémie ni avec le taux de PTH. Le niveau de RCV était faible, modéré et élevé dans respectivement 35, 35 et 30 % des cas. La calcémie, la PTH et la vitamine D étaient comparables entre les patients avec un niveau de RCV élevé et ceux ayant un niveau faible à modéré. Les facteurs associés à un niveau de RCV élevé étaient : l’âge ≥60 ans (OR=35,5 ; p<10−3), l’HTA (OR= 11,6 ; p=0,001), le diabète (OR=5 ; p=0,022) et la présence d’une atteinte rénale (OR=5 ; p=0,048).

Conclusion

La majorité des patients ayant une HPTP avaient un niveau de RCV modéré à élevé. Ce risque était lié à l’âge, à l’HTA et au diabète. D’autre part, l’atteinte rénale au cours de l’HPTP augmente le RCV.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 81 - N° 4

P. 238-239 - septembre 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les hypocalcémies : profil épidémiologique, clinique et étiologique
  • L. El Azizi, N. Lazar, H. Salhi, H. El Ouahabi
| Article suivant Article suivant
  • Calcinose tumorale hyperphosphatémique familiale
  • F. Mechid, N. Bahaz, C. Dahou-Makhloufi

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.