Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Hypogonadisme compensé et dysfonction érectile au cours du diabète de type 2 - 30/09/20

Doi : 10.1016/j.ando.2020.07.282 
H. Jenzri, Dr , H. Marmouch, Pr, B. Ben Amor, Dr, I. Bayar, Dr, H. Sayadi, Pr, I. Khochtali, Pr
 Service d’Endocrinologie et de Médecine interne, CHU Fattouma Bourguiba de Monastir, Monastir, Tunisie 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

L’hypogonadisme compensé est caractérisé par une augmentation du taux de LH associée à une testostéronémie normale. L’objectif de ce travail était de déterminer sa prévalence chez les patients suivis pour diabète de type 2 et dysfonction érectile (DE) et de décrire le profil clinique de cette population.

Patients et méthodes

Il s’agit d’une étude transversale réalisée au sein du service d’Endocrinologie de Monastir. Elle concerne 120 patients suivis pour diabète de type 2 et dysfonction érectile. L’hypogonadisme compensé a été défini par un taux de testostérone totale >12nmol/L et de LH>9,4 mUI/mL.

Résultats

L’âge moyen de nos patients était de 56,1±5,5 ans et la durée moyenne du diabète était de 12,7±6,8 ans. L’ancienneté de la dysfonction érectile dans notre série était de 3,8 ans avec des extrêmes allant de six mois à 15 ans. Il y avait une corrélation négative et statistiquement significative entre le taux de LH et le score IIEF-5 (r=−0,292 ; p=0,002). La prévalence de l’hypogonadisme compensé était 14,2 %. Sa présence était corrélée positivement à un âge supérieur à 55 ans (p=0,01), à la sévérité de DE (p=0,03), à la baisse de libido (p=0,01) et aux complications macro-angiopathiques (p=0,045).

Discussion

L’hypogonadisme compensé au cours du diabète de type 2 pourrait être associé à une aggravation de la dysfonction sexuelle et une augmentation du risque cardiovasculaire. D’autres études avec des échantillons plus larges sont nécessaires pour mieux analyser cette association.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 81 - N° 4

P. 246 - septembre 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Élargissement du spectre phénotypique du syndrome meds (microcéphalie, épilepsie et diabète néonatal) lié au gène IER3IP1 : à propos d’un cas Tunisien présentant un hypogonadisme
  • K. Rjiba, N. Soyah, M. Kammoun, I. Hadj Hmida, A. Saad, K. Mcelreavey, S. Mougou-Zerelli
| Article suivant Article suivant
  • La pompe-à-LHRH, un traitement efficace dans l’induction de fertilité masculine
  • V. Lockhart, R. Reynaud, C. Guillemain, B. Courbière, T. Brue, F. Albarel

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.