Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Carcinome médullaire de la thyroïde non secrétant la calcitonine - 30/09/20

Doi : 10.1016/j.ando.2020.07.295 
A. Idrissi, Dr , H. Eljadi, Dr, L. Abainou, Dr, S. Elhadri, Dr, A. Meftah, Pr, H. Baizri, Pr
 Service d’Endocrinologie Diabétologie et Maladies Métaboliques, Hôpital Militaire Avicenne, Marrakech, Maroc 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

Le carcinome médullaire de la thyroïde (CMT) représente 5 % des cancers thyroïdiens. Il se présente sous deux formes, une forme sporadique (75 %) et une forme familiale (25 %), isolée ou s’intégrant dans la néoplasie endocrinienne multiple de type 2 (NEM2). La calcitonine est un biomarqueur sensible qui est utilisé pour le diagnostic et le suivi de ce type de cancer. Elle est rarement normale quand la tumeur dépasse 1cm. Le diagnostic de certitude est porté par l’analyse anatomopathologique de la pièce opératoire. Nous rapportons le cas d’un CMT à calcitonine négative.

Observation et discussion

Il s’agit d’un homme de 63 ans suivi depuis 3 ans pour un nodule thyroïdien droit augmentant progressivement de taille de 3cm à 3,3cm classé TIRADS 4 à l’échographie, une cytoponction a été réalisée avec des résultats anatomopathologiques positives pour une atypie cellulaire de signification indéterminée, la calcitonine sérique était ˂3ng/L. Il a été opéré pour une lobo-isthmectomie droite dont les résultats de l’examen anatomopathologique et l’étude immuno-histochimique étaient compatibles avec un carcinome médullaire de la thyroïde taille. Le patient a ensuite subi une thyroïdectomie totale avec curage ganglionnaire, l’étude anatomopathologique a objectivé une micro métastase ganglionnaire : 1N+/5N, sans rupture capsulaire. En postopératoire, la calcitonine sérique est restée indétectable, l’antigène carcino-embryonnaire est resté dans la plage de référence. Le patient est toujours sous surveillance clinique, biologique et échographique. Nous discutons de la pathogenèse possible du CMT à calcitonine négative et des défis de la prise en charge de cette pathologie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 81 - N° 4

P. 252 - septembre 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • À propos d’un étrange taux d’œstradiolémie chez une jeune femme ovariectomisée…
  • C. Nachtergaele, E. Jali, L. Monceau-Baroux, V. Kerlan
| Article suivant Article suivant
  • Aspects cliniques du carcinome parathyroïdien(KcPTH) : à propos de 7 cas
  • Y. Rahal, D. Boudiaf, L. Rabhi, N.S. Fedala

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.