Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

PREvention Secondaire du Diabète de Type 1 avec CALcitriol et analogues (étude PRECAL ISRCTN17354692) - 30/09/20

Doi : 10.1016/j.ando.2020.07.327 
D.T. Papadimitriou, Dr a, , E. Dermitzaki, Dr a, K. Kleanthous, Dr a, A. Fretzayas, Pr a, G. Mastorakos, Pr b
a Pediatric Endocrine Clinics, Athens Medical Center, Marousi, Grèce 
b Unité d’ Endocrinologie, Diabète et Maladies Métaboliques, Hôpital Aretaieion, Faculté de Médecine de l’Université d’Athènes, Athènes, Grèce 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

L’effet immunomodulateur du calcitriol et de son analogue paricalcitol suggère un potentiel préventif ou thérapeutique dans les maladies auto-immunes telles que le Diabète de Type 1 (DT1). Notre essai clinique pilote a démontré la négativation des auto-anticorps IAA et anti-GAD suivant un traitement par calcitriol [Journal of Diabetes, 1753-0407.12023]. Entre 2010-2020, 35 enfants (0,65-14,97 ans) identifiés comme « à haut risque » pour développer DT1 étaient soit positifs : 4 avec 2 (groupe-A) et 25 avec 1 (groupe-B) anticorps lies au DT1 (T1AB), soit porteurs d’un haplotype HLA prédisposant (6, groupe-C). Les taux sériques de IAA, IA2, ICA, anti-GAD ont été déterminés avant et 3-6 mois après initiation du calcitriol 0,25-0,5×1-3/jour ou paricalcitol 2-8mcg×1-3 p.o. En inclusion, 1 enfant du groupe-A et 1 du groupe-C avaient une tolérance au glucose altérée (IGT) ; 5 autres du groupe-B avaient une HbA1c élevée (5,9-6,1 %). Les niveaux médians de vitamine-D étaient de 15,8ng/ml, 20,7 et 17,8 dans le groupe A-B-C respectivement. Résultats sur 30 enfants au moins 6 mois après inclusion : disparition persistante de tous les T1AB chez 2 enfants du groupe-A et 22 du groupe-B (respectivement 2 et 3 en attente de résultats) dans une médiane de 6,72 mois. Chez tous les participants, le métabolisme du glucose s’est normalisé. De plus, les anti-TPO±anti-TG chez 3 et les anti-transglutaminase-IgA chez 1 enfant (tous âgés <3 ans) se sont également négativés. La prévention secondaire du DT1 est possible avec du calcitriol et son analogue paricalcitol, à condition de parvenir tôt après la séroconversion.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 81 - N° 4

P. 263 - septembre 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Impact d’un accompagnement pharmaceutique sur les connaissances des patients diabétiques de type 2
  • I. Rasanjison, F. Daverton, X. Devaux, M. Falcone, C. Alessandra, V. Di Costanzo, S. Lao
| Article suivant Article suivant
  • Sensibilité des uropathogènes aux antibiotiques chez le diabétique
  • F. Larbi Ammari, N. Belhaj Salah, J. Chelli, A. Ben Mabrouk, W. Alaya, M.H. Sfar

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.