Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Diminution de l’association entre fructosamine et HbA1c chez les patients diabétiques de type 2 les plus obèses, liée à une augmentation de la masse grasse. - 30/09/20

Doi : 10.1016/j.ando.2020.07.344 
B. Vergès, Pr , A. Rouland, Dr, S. Baillot-Rudoni, Dr, M.C. Brindisi, Dr, L. Duvillard, Pr, J.M. Petit, Pr, B. Bouillet, Dr
 CHU-Dijon, Dijon, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectif

Des études anciennes, avec dosages de première génération, avaient montré des résultats contradictoires sur une possible diminution de l’association entre fructosamine et HbA1c chez les obèses. Cependant, ces études n’ont pas été réalisées spécifiquement chez des patients diabétiques de type 2 (DT2) et l’influence éventuelle de la masse grasse et de la répartition corporelle du tissu adipeux n’a jamais été étudiée.

Patients et méthodes

Chez 112 patients DT2 nous avons évalué la masse grasse et la masse maigre par absorptiométrie biénergétique à rayons X (DEXA), la graisse hépatique par spectroscopie biphotonique et la distribution du tissu adipeux (viscéral, sous-cutané) par IRM.

Résultats

Chez les patients avec IMC>médiane (34,9kg/m2), comparés à ceux avec IMC<médiane, le coefficient de corrélation entre fructosamine et HbA1c était significativement réduit (r=0,358 vs r=0,765) et la pente de la ligne de régression moins abrupte (p=0,002). Chez tous les patients, la fructosamine était corrélée positivement avec l’HbA1c et la glycémie à jeun et négativement avec l’IMC et la masse grasse. En analyse multivariée, la fructosamine était associée avec l’HbA1c (positivement) et la masse grasse (négativement) mais pas avec l’IMC, la graisse hépatique ni la distribution du tissu adipeux. Chez les patients avec masse grasse >médiane, la différence entre l’HbA1c mesurée et l’HbA1c prédite par la fructosamine était nettement positive traduisant une sous-estimation de l’hyperglycémie.

Discussion

L’association entre fructosamine et HbA1c est significativement réduite chez les patients DT2 les plus obèses avec une sous-estimation de l’hyperglycémie. Ceci apparaît principalement lié à l’augmentation de la masse grasse.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 81 - N° 4

P. 270 - septembre 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Prolactinome et syndrome métabolique à propos de 100 cas
  • A. Ouguerroudj, B. Kerrache, L. Ahmed-Ali
| Article suivant Article suivant
  • L’obésité chez les patients diabétiques atteints de Covid-19 : quel pronostic ? résultats préliminaires
  • C. Jebali, N. Ibn Hassine Jebali, J.C. Layre, O. Rouquet, W. Chaabene, A. Ousji, S. Bencheikh, L. Ortega

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.