Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Syndrome de Sneddon et grossesse : à propos d’un cas - 30/09/20

Doi : 10.1016/j.ando.2020.07.396 
O. Berriche, Pr , S. Arfa, Dr, J. Chelli, Dr, W. Alaya, Pr
 Hôpital Taher-Sfar, Mahdia, Tunisie 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

L’accident vasculaire cérébral est rare chez le sujet jeune, il est dû fréquemment à une cardiopathie emboligène ; le syndrome de Sneddon est exceptionnellement rapporté.

Nous rapportons cette observation.

Observation

Patiente âgée de 33 ans, suivie depuis quelques années pour un livédo diffus prédominant aux membres inférieurs à mailles incomplètes d’étiologie non retrouvée. Elle est amenée aux urgences à 32 semaines d’aménorrhée pour perte de connaissance brève suivie de crises convulsives partielles. La patiente a été césarisée en urgence. Un scanner cérébral était en faveur d’un AVC ischémique sylvien superficiel gauche. L’échographie cardiaque, l’échographie des vaisseaux du cou, le bilan lipidique ainsi que le bilan immunologique étaient normaux.

L’examen physique après l’accouchement a montré un livédo ramifié au niveau des quatre membres, une acrocyanose, l’examen neurologique a trouvé une aphasie de Broca avec un syndrome quadri pyramidal. L’IRM cérébrale a montré une atrophie cortico sous corticale avec des lésions ischémiques d’âges différents.

Le diagnostic d’un Syndrome de Sneddon était retenu et la patiente était mise sous anti-vit-K et Dihydan.

Discussion

Le syndrome de Sneddon est une entité rare, exceptionnellement rapportée au cours de la grossesse. Les mécanismes éthiopathogéniques ne sont pas encore bien élucidés, l’hypothèse d’un terrain génétique prédisposant ou d’un désordre immunologique restent probables.

Conclusion

Le diagnostic du syndrome de Sneddon doit être fait rapidement car pouvant être à l’origine d’une démence à long terme.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 81 - N° 4

P. 287 - septembre 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • À propos d’un cas de présentation initiale d’acromégalie par un épisode d’embolie pulmonaire. L’acromégalie est-elle associée à un contexte d’hypercoagulabilité
  • H. Benderradji, S. Bouzaib-Benderradji, T. Quemeneur, R. Perbet, G. Soto-Ares, R. Assaker, C. Cortet
| Article suivant Article suivant
  • Rectocolite hémorragique et hypophysite : simple association ?
  • E. Bouillet, C. Duhamel, H. Hoth-Guechot, L. Humbert, M.C. Vantyghem, F. Kohler

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.