Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Double atteinte du système de la soif à l’occasion d’une hypophysite tuberculeuse - 30/09/20

Doi : 10.1016/j.ando.2020.07.401 
N. Garofoli a, , L. Perray a, A. Freire Maresca, Dr a, L. Cazabat, Dr b, S. Greffe, Dr a, L. Foussier, Dr b
a AP–HP, hôpital Ambroise-Paré, service de médecine interne, Boulogne-Billancourt, France 
b AP–HP, hôpital Ambroise-Paré, service d’endocrinologie diabétologie et nutrition, Boulogne-Billancourt, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Une patiente de 35 ans, transgenre H-F, VIH (lymphocytes CD4 à 264/mm3 et charge virale indétectable), était hospitalisée en réanimation pour céphalées, photo-phonophobie, troubles de la vision et confusion fébrile aiguë nécessitant une sédation et une ventilation mécanique.

La ponction lombaire retrouvait une méningite lymphocytaire hyperprotéinorrachique hypoglycorrachique dont la PCR BK et la culture Mycobacterium tuberculosis étaient positives. L’IRM cérébrale mettait en évidence une hypothalamo-hypophysite aux centres nécrotiques avec effet de masse sur le chiasma optique.

La natrémie d’entrée était à 134mmol/L, diminuant au minimum à 129mmol/L jusqu’à l’administration de dexaméthasone à visée anti-inflammatoire ayant démasqué un diabète insipide avec une polyurie 24h après la première prise à 6300mL et une hypernatrémie à 159mmol/L. L’équilibre du diabète insipide était difficile à obtenir en raison d’une grande sensibilité à la desmopressine, la persistance de la polydipsie après extubation de la patiente tout en maintenant une hyponatrémie avec de faibles posologie de desmopressine. Concernant l’antéhypophyse, la patiente présentait une insuffisance thyréotrope, somatotrope, et gonadotrope à distance d’une hormonothérapie féminisante, une insuffisance corticotrope partielle (cortisolémie 453 nmol/L à 5h30 du matin avant dexaméthasone) et une minime hyperprolactinémie à 23ng/mL.

Le diagnostic retenu était celui d’une tuberculose disséminée avec une atteinte pulmonaire, ganglionnaire, méningée et hypothalamohypophysaire responsable d’un panhypopituitarisme associé à un trouble primitif de la soif. L’évolution était favorable sous quadrithérapie antituberculeuse avec une régression partielle de l’infiltration hypothalamohypophysaire à 2 mois de traitement. Il persiste un panhypopituiatrisme supplémenté par hydrocortisone, lévothyroxine et desmopressine.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 81 - N° 4

P. 288-289 - septembre 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Pseudoacromégalie insulino-médiée
  • Z. Henry, G. Raverot
| Article suivant Article suivant
  • Gangliocytome associé à un adénome hypophysaire gonadotrope au cours d’une NEM1 : à propos d’un cas
  • A. Rouland, B. Baussart, B. Bouillet, J.M. Petit, B. Vergès

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.