Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Une décompensation d’insuffisance corticotrope révélant un syndrome de Sheehan à l’âge de 70 ans - 30/09/20

Doi : 10.1016/j.ando.2020.07.427 
I. Abidi, Dr , M. Ettaik, Dr, K. Rifai, Pr, H. Iraqi, Pr, M.E. Gharbi, Pr
 CHU de Rabat, Rabat, Maroc 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

Le syndrome de Sheehan (SS) ou nécrose hypophysaire du post-partum est une pathologie rare mais potentiellement grave. Son diagnostic est souvent tardif, et établi devant des signes d’insuffisance hypophysaire.

Observation

Nous rapportons le cas d’une patiente de 70 ans, suivie pour une hypothyroïdie centrale et une ostéoporose depuis 10 ans, qui se présente aux Urgences pour une pneumopathie bactérienne aiguë, son examen clinique et paraclinique conclut à une insuffisance surrénalienne d’allure centrale.

À l’interrogatoire, la patiente rapporte la notion d’un accouchement hémorragique il y a 30 ans sans retour de couche ni montée laiteuse. À l’IRM hypothalamohypophysaire, on note une arachnoïdocèle intracellaire ; une cause auto-immune a été éliminée.

Devant l’insuffisance antéhypophysaire (IAH), la patiente est mise sous hormonothérapie substitutive (hydrocortisone et l-thyroxine) avec nette amélioration clinique.

Discussion

Le diagnostic du SS est tardif dans 50 % des cas avec un délai de 4 et 30 ans. La symptomatologie clinique est dominée par l’aménorrhée, l’absence de montée laiteuse, la dépilation axillaire et pubienne et l’hypothyroïdie. Cependant, elle peut être atypique : hypoglycémie ou de découverte fortuite sur une IRM cérébrale.

Conclusion

Le retard diagnostique du SS est lié à l’absence d’interrogatoire précis sur les antécédents obstétricaux et aux manifestations atypiques d’une IAH dissociée.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 81 - N° 4

P. 297 - septembre 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les craniopharyngiomes : quels résultats en postopératoire ?
  • D. El Guiche, W. Grira, S. Sayeh, N. Khessairi, I. Oueslati, M. Yazidi, F. Chaker, M. Chihaoui
| Article suivant Article suivant
  • Syndrome d’interruption de la tige pituitaire à révélation tardive à l’âge adulte. À propos d’un cas
  • J. Riancho, L. Maione, K. Khalfi, M. Verdalle-Cazes, E. Scharbarg, C. Viry, H. Lefebvre

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.