Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Résultats du traitement de l’acromégalie : a propos de 21 cas - 30/09/20

Doi : 10.1016/j.ando.2020.07.429 
N. Rakik, Dr, S. Mohamed Elmoctar, Pr , F. Hadj Kacem, Dr, D. Ben Salah, Dr, M. Mnif, Dr, F. Mnif, Pr, M. Elleuch, Dr, N. Charfi, Pr, M. Abid, Pr
 CHU Hedi-Chaker de Sfax, Sfax, Tunisie 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

L’arsenal thérapeutique de l’acromégalie est varié et l’utilisation des différents moyens thérapeutiques doit être combinée afin d’obtenir le maximum de bénéfices avec un minimum d’effets secondaires. Notre objectif à travers cette étude est d’évaluer le résultat du traitement de l’acromégalie.

Matériels et méthodes

Une étude rétrospective qui a colligé les dossiers des patients hospitalisés pour acromégalie au service d’endocrinologie du CHU Hedi-Chaker Sfax pendant la période allant de 1998 à 2019.

Résultats

Il s’agit de 21 patients dont 12 femmes et 9 hommes ; l’âge moyen était de 45,7±13,9 ans. L’acromégalie était secondaire à un macroadénome hypophysaire dans 85 % des cas. La chirurgie trans-sphénoïdale a permis une résection totale dans 52,9 % des cas, tandis qu’une reprise était indiquée dans 4 cas devant un résidu tumoral. La radiothérapie était indiquée dans 7 cas. Le recours à des analogues de la somatostatine était indiqué dans 4 cas en postopératoire et dans un seul cas en préopératoire. Les agonistes dopaminergiques étaient indiqués dans 4 cas devant une sécrétion associée de prolactine. Une guérison ou un contrôle de la maladie sous traitement médical était obtenue dans 61,1 %, alors que l’acromégalie était évolutive dans 38,9 % des cas.

Conclusion

Le traitement de choix de l’acromégalie recommandé dans les différents guidelines est la chirurgie. Le traitement médical par les analogues de la somatostatine est le plus souvent utilisé après l’échec de cette dernière. Quant à la radiothérapie, elle sera utilisée en dernier recours en cas d’échec des autres modalités.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 81 - N° 4

P. 298 - septembre 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Syndrome d’interruption de la tige pituitaire à révélation tardive à l’âge adulte. À propos d’un cas
  • J. Riancho, L. Maione, K. Khalfi, M. Verdalle-Cazes, E. Scharbarg, C. Viry, H. Lefebvre
| Article suivant Article suivant
  • Aspects cliniques et étiologiques des tiges pituitaires épaissies : à propos de 7 cas
  • C. Mhedhebi, I. Ben Nacef, I. Rojbi, M. Kalthoum, N. Mchirgui, K. Khiari

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.