Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Hyperprolactinémie et thrombose veineuse profonde : cause ou association fortuite ? - 30/09/20

Doi : 10.1016/j.ando.2020.07.451 
M. Ben Brahim, Dr , S. Daada, Dr, S.K. Taieb, Dr, S. Tahri, Dr, M. Kechida, Pr, S. Hammemi, Pr, R. Klii, Pr, I. Kochtali, Pr
 Service de médecine interne et endocrinologie, CHU Fattouma-Bourguiba, Monastir, Tunisie 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

L’hyperprolactinémie était récemment considérée comme un nouveau facteur de risque thromboembolique. Nous rapportons un cas illustrant cet état pathologique.

Observation

Une patiente âgée de 31 ans, suivie depuis 2 ans pour un utérus polymyomateux pour laquelle elle avait subit une hystérectomie subtotale, était admise dans notre service pour prise en charge d’une thrombose veineuse profonde du membre inférieur gauche proximale et étendu de la veine poplitée jusqu’à la veine fémorale commune. Aucun signe clinique orientant vers une vascularite systémique n’était retrouvé. Un bilan étiologique ayant comporté un bilan de thrombophilie constitutionnel et acquise et un bilan immunologique sont redevenus normal. Par ailleurs, une hyperprolactinémie à 1033 mUI/L était découverte, le complément d’exploration par IRM hypophysaire objectivé un microadénome hypophysaire para-médian gauche faisant 3mm. La patiente était mise sous anti-vitamines K et cabergoline. L’évolution était marqué par la baisse de la prolactinémie (200 mUI/L).

Discussion

Diverses situations induisant une hyperprolactinémie comme la grossesse, le post-partum et la prise de pilule œstro-progestative sont associées à un risque thromboembolique. Une étude hollandaise comparant 187 patients ayant présenté un premier épisode de phlébite à 374 contrôles avait objectivé une moyenne des taux de prolactine significativement plus élevée chez les patientes présentant une phlébite que chez les contrôles.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 81 - N° 4

P. 305 - septembre 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Thrombose artérielle survenue chez une maladie de Cushing en rémission : à propos d’un cas
  • H. Faiz, N.E. Haraj, S. El Aziz, A. Chadli
| Article suivant Article suivant
  • Association diabète de type 1 et kyste de la poche de Rathke : à propos de deux cas
  • H. Ennaifer, I. Sakka, S. Sanogo, N. Moussaid, L. Rocher, A. Bounaga, F. Plat

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.