Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Résultats de la chirurgie de la maladie de Basedow - 30/09/20

Doi : 10.1016/j.ando.2020.07.482 
S. Belkacem, Pr a, , M. Semrouni, Pr b, S. Mimouni, Pr a
a Service d’endocrinologie, centre Pierre-Marie-Curie, Alger, Algérie 
b Service d’endocrinologie, CHU Beni-Messous, Alger, Algérie 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

La maladie de Basedow (MB) est une maladie auto-immune de la thyroïde qui se manifeste par une hyperthyroïdie, un goitre homogène et parfois une ophtalmopathie. Son traitement est malaisé en raison des caprices évolutives de cette maladie.

But

Nous rapportons les résultats de la chirurgie de la MB à travers une étude rétrospective.

Matériel et méthodes

Cent dossiers de patients opères pour maladie de Basedow (MB) soit en première intention après préparation par traitement médical (durée moyenne de moins de 6 mois) dans 9 % soit après échec du traitement médical dans 91 %.

Résultats

Âge moyen : entre (20–60 ans).

Prédominance féminine.

L’ophtalmopathie basedowienne 69 %.

Goitre de type 2 à la palpation : 74 %.

TSHus freinée dans tous les cas (moy : 0,12U/mL)+élévation des hormones périphériques FT3 et/ou FT4.

Ac anti-TPO : 13 % positifs, Ac antirécepteur de TSHus TSI 20 % positifs, Ac TG (3 %).

Résultats de la chirurgie :

– 65 % patients (p) ont bénéficiés d’une thyroïdectomie totale ;

– 35 % (P) : thyroïdectomie subtotale.

L’histologie :

– 82 % des patients : MB typique ;

– 17 % (P) MB associée à des variantes cellulaires ;

– 1 % (P) microcarcinome papillaire+MB.

Conclusion

La prise en charge de la MB nécessite un diagnostic précis ainsi qu’un traitement approprié.

Le suivi dépend de la rapidité de la réponse et de la survenue d’une récidive.

Le traitement médical de la MB est long. Il impose des contraintes physiques et économiques avec un taux de rechutes important. Si une rémission ne survient pas le traitement radical est indiqué par le radio-iode ou chirurgie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 81 - N° 4

P. 316 - septembre 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Une polyglobulie révélant un nodule toxique
  • C. Kadiri
| Article suivant Article suivant
  • Association synchrone d’un carcinome médullaire et d’un carcinome papillaire de la thyroïde : à propos de 2 cas
  • I. Halloul, A. Ezzine, S. Mensi, M. Ben Fredj, T. Dardouri, K. Chatti

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.