Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Quand le bilan d’un goitre thyroïdien révèle un cancer du rein - 30/09/20

Doi : 10.1016/j.ando.2020.07.509 
O. Gilly, Dr , H. Sharara, Dr, G. Chambon, Dr, S. Gonzalez, Dr, B. Lallemant, Pr, A.M. Guedj, Dr
 CHU Nîmes, Nîmes, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Les métastases thyroïdiennes d’autre cancer sont une situation inhabituelle. Selon les séries oncologiques ou autopsiques, ces cas ne sont pas si rares, l’incidence varie de 0,13–24 %. Cependant, il est exceptionnel que la métastase thyroïdienne soit à l’origine de la découverte du primitif.

Mme M., 66 ans, antécédents d’HTA, d’appendicectomie, consulte pour un goitre thyroïdien connu depuis 10 ans, en euthyroïdie. Apparition récente d’une gêne basi-cervicale droite.

Examen clinique thyroïde nodulaire, palpable, ferme à droite, mobile, indolore, sans souffle ni adénopathie.

Échographie : thyroïde augmentée de volume lobe droit 29,9 cm3, lobe gauche 16,5 cm3, hétérogène multi-macronodulaire sans parenchyme thyroïdien sain. Augmentation franche de 2 nodules du lobe droit (EU-TIRADS 4 de 39mm) et apparition d’un nodule gauche.

Décision de thyroïdectomie totale. Présence d’un nodule lobaire supérieur droit de 3,4cm évocateurs de métastase d’un carcinome à cellules claires d’origine rénale, au sein d’un goitre colloïde nodulaire.

Réalisation d’un TDM rénal : lésion rénale gauche de 10cm, primitive, sans adénopathie du rétropéritoine, ni autre métastase associée.

Une néphrectomie élargie gauche révèle un carcinome rénal à cellule claire de 10cm de grand axe de grade 4 classé pT3 N0.

Les métastases thyroïdiennes sont sous-diagnostiquées car souvent confondues avec des nodules simples, surtout quand le primitif n’est pas connu. Dans le cancer rénal à cellules claires, leur diagnostic est difficile du fait de similitudes cytologiques à la ponction (cellules claires, architecture papillaire). Les métastases sont rarement inaugurales, mais apparaissent lors du suivi parfois très tard (jusqu’à 24 ans).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 81 - N° 4

P. 325 - septembre 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Métastase sternale révélant un carcinome différencié de la thyroïde : à propos d’un cas
  • K. Rifai, N. Moussaid, I. Hammouti, H. Iraqi, M.H. Gharbi
| Article suivant Article suivant
  • Lymphome thyroïdien primitif
  • N. Lazar, T. Bouziane, H. Salhi, H. El Ouahabi

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.