Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Urticaire de l’enfant - 02/10/20

Urticaria in children

Doi : 10.1016/j.reval.2020.02.239 
F. Boralevi, C. Léauté-Labrèze
 Unité de dermatologie pédiatrique, hôpital Pellegrin-Enfants, place Amélie-Raba-Léon, 33076 Bordeaux, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 8
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

L’incidence cumulée de l’urticaire chez l’enfant est proche de 10 %. On décrit la forme superficielle et la forme profonde, ou angioedème. Chez le jeune enfant de moins de 3 ans, l’urticaire est volontiers annulaire et ecchymotique et prise à tort pour un érythème polymorphe ou un œdème aigu hémorragique. La pseudo-maladie sérique est une forme particulière d’urticaire caractérisée par un angioedème des extrémités, une fièvre et des arthralgies, la principale cause est médicamenteuse (céphalosporines). Chez l’enfant, l’interrogatoire et l’examen clinique sont essentiels et permettent dans la plupart des cas de mettre en évidence une étiologie. Les principales causes d’urticaire aiguë ou récidivante sont les infections virales et/ou les médicaments (histaminolibération non spécifique), alors que les urticaires chroniques sont majoritairement de cause physique. Dans les pays développés, les infections parasitaires sont rarement en cause. Les arguments en faveur d’une allergie alimentaire sont : un contexte d’atopie, la survenue dans l’heure suivant la prise de l’aliment suspect, l’absence de fièvre ou de contexte infectieux, la durée inférieure à 24heures, l’association éventuelle à d’autres manifestations d’anaphylaxie et la récidive à chaque nouvelle prise de l’aliment suspect. Le traitement de première intention d’une urticaire sans signe de gravité se limite à la prescription d’un antihistaminique non sédatif (associé à l’éviction de la cause lorsque celle-ci est déterminée). Près d’un tiers des cas d’urticaire de l’enfant évolue sur une durée prolongée de plus de 6 semaines, définissant l’urticaire chronique (le plus souvent à type d’urticaire récidivante bénigne lors des épisodes infectieux et/ou la prise de médicaments). Il est très rare qu’une urticaire, même chronique, révèle une maladie inflammatoire ou une maladie génétique comme une cryopyrinopathie, le bilan étiologique de première intention se limite habituellement aux examens suivants : NFS, VS et/ou CRP, transaminases.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

The cumulative incidence of urticaria in children is close to 10%. Two forms are described: the superficial form and the deep form, or angioedema. In young children aged under 3 years, urticaria is commonly annular and ecchymotic, and is mistaken for erythema multiforme or acute hemorrhagic edema. Serum sickness-like reaction is a particular form of urticaria characterized by angioedema of the extremities, fever and arthralgia, and it is chiefly drug-induced (cephalosporins). With children, questioning and clinical examination are essential and, in most cases, reveal an etiology. The main causes of acute or recurrent urticaria are viral infections and/or drugs (non-specific histamine release), whereas chronic urticaria is mostly due to physical causes. In developed countries, parasitic infections are rarely the cause. Arguments in favor of a food allergy are as follows: a setting of atopy, onset within one hour of taking the suspect food, absence of fever or infection, a duration of less than 24hours, possible association with other signs of anaphylaxis, and further recurrence with each new intake of the suspect food. First-line treatment of urticaria without signs of severity consists solely of non-sedating antihistamine (associated with removal of the cause where the latter has been determined). Nearly one-third of cases of urticaria in children progress over a prolonged period of more than 6 weeks, thus constituting chronic urticaria (most often a form of mild recurrent urticaria during episodes of infection and/or medication). Chronic urticaria is very rarely due to an underlying inflammatory disease or a genetic disease such as cryopyrinopathy, and first-line etiological assessment is usually limited to the following tests: CBC, sedimentation speed and/or CRP, and transaminases.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Angioedème, Virus, Médicament, Aliments, Antihistaminiques

Keywords : Angioedema, Viral infection, Drug, Food allergy, Antihistamines


Plan


© 2020  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 60 - N° 6-7

P. 476-483 - octobre 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Dermatite atopique de l’enfant et de l’adolescent
  • M.-E. Marniquet, S. Barbarot
| Article suivant Article suivant
  • Les diverses formes de l’allergie oculaire de l’enfant et de l’adolescent
  • J.-L. Fauquert, A. Coutu, É. Michaud, F. Chiambaretta

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.