Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Impact de la pandémie de COVID-19 sur les activités du service de cardiologie de l’hôpital national Ignace Deen du CHU de Conakry - 16/10/20

Impact of the COVID-19 pandemic on the activities of the cardiology department of the Ignace Deen National Hospital at the Conakry University Hospital

Doi : 10.1016/j.ancard.2020.09.041 
I.S. Barry , E.Y. Baldé , M. Béavogui , A. Camara , A. Samoura , K. Koïvogui , D. Koïvogui , M. Soumaoro , A. Sow , M. Kourouma , M.B. Bah , M.A. Baldé , I.S. Sylla , A. Koné , S. Diakité , D. Sylla , M.D. Baldé , M. Condé
 Service de cardiologie, Ignace Deen, CHU de Conakry, Conakry, République de Guinée 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Friday 16 October 2020
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Résumé

La nouvelle pandémie de coronavirus (COVID-19) est la principale crise sanitaire mondiale de notre époque et la plus grande menace à laquelle nous avons été confrontés au cours de ce siècle. Selon l’agence nationale de la sécurité sanitaire (ANSS), qui est l’organe national chargé de la gestion des épidémies et des pandémies, 1927 cas de COVID 19 ont été confirmés, 11 décès avec plus de 4000 sujets contacts. L’objectif de cette étude était d’évaluer l’impact de la pandémie de COVID-19 sur les activités du service de cardiologie de l’hôpital national Ignace Deen du CHU de Conakry. Il s’agissait d’une étude rétrospective descriptive allant de janvier 2020 à avril 2020, portant sur les activités de consultation et d’hospitalisation dans le service de cardiologie de l’hôpital national Ignace Deen du CHU de Conakry. L’étude a consisté à évaluer l’impact de la pandémie sur l’utilisation du service par les patients durant les premières semaines de la pandémie. Nous avons recensé la fréquence des consultations et des hospitalisations du mois de mars au mois d’avril 2020, que nous avons comparé à la fréquence des consultations et des hospitalisation des mois de janvier et février 2020. Durant cette étude allant de mars à avril 2020, nous avons recensé 130 patients en consultation contre 450 patients pour les deux mois précédant la déclaration officielle de la pandémie en Guinée, soit une baisse de 71,1 % (320 patients). La même remarque a été faite en hospitalisation avec une baisse de 75 % (35 patients contre 140 pour les deux mois précédents la pandémie). En ce début de pandémie de COVID-19 en Guinée, force est de constater une baisse rapide et significative de l’utilisation effective du service de cardiologie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

The new coronavirus pandemic (COVID-19) is the main global health crisis of our time and the greatest threat we have faced in this century. According to the National Health Security Agency (ANSS), which is the national body responsible for managing epidemics and pandemics, 1927 cases of COVID-19 were confirmed, 11 deaths with more than 4000 contact subjects. The objective of this study was to assess the impact of the COVID-19 pandemic on the activities of the cardiology department of the Ignace Deen National Hospital at the Conakry University Hospital. This was a descriptive retrospective study from January 2020 to April 2020, focusing on consultation and hospitalisation activities in the cardiology department of Ignace Deen National Hospital at Conakry University Hospital. The study consisted of assessing the impact of the pandemic on patient use of the service during the first weeks of the pandemic. We recorded the frequency of consultations and hospitalisations from March to April 2020, which we compared to the frequency of consultations and hospitalisations in January and February 2020. During this study from March to April 2020, we identified 130 patients in consultation against 450 patients for the two months preceding the official declaration of the pandemic in Guinea, a drop of 71.1% (320 patients). The same remark was made in hospitalisation with a drop of 75% (35 patients against 140 for the two months preceding the pandemic). At the start of the COVID-19 pandemic in Guinea, it is clear that there has been a rapid and significant drop in the effective use of the cardiology service.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Impact, COVID-19, Activités, Cardiologie, Ignace Deen

Keywords : Impact, COVID-19, Activities, Cardiology, Ignace Deen


Plan


© 2020  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.